Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[Cartes, Vidéo] Vue d'ensemble de la bataille pour Deir Ezzor au 25 septembre 2017 (Southfront)

par South Front 25 Septembre 2017, 20:49 Deir Ezzor Bataille Armée syrienne EI FDS Tensions USA Russie Syrie Articles de Sam La Touch

Vue d'ensemble de la bataille pour Deir Ezzor au 25 septembre 2017
Article originel : Overview Of Battle For Deir Ezzor On September 25, 2017 (Maps, Video)
South Front


Traduction SLT

[Cartes, Vidéo] Vue d'ensemble de la bataille pour Deir Ezzor au 25 septembre 2017  (Southfront)

Les tensions s'intensifient rapidement entre les forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis et les forces gouvernementales syriennes dans la province de Deir Ezzor, au nord de la capitale provinciale.

La semaine dernière, les FDS ont utilisé un intense combat entre l'armée arabe syrienne (AAS) et l'Etat islamique (EI) pour s'emparer des champs pétroliers et gaziers d'Isba et de Tabiyeh, situés au nord du village de Khusham, sur la rive est de l'Euphrate. Séparément, les FDS se sont dirigés vers le village d'al-Suwar, au plus profond de la province de Deir Ezzor.

Cette situation ainsi que les affirmations répétées dans les médias pro-FDS selon lesquelles le groupe s'opposera aux tentatives des forces gouvernementales de développer l'élan sur la rive est (a irrité l'AAS).

Lundi, des médias pro-FDS ont accusé directement les forces aérospatiales russes d'avoir bombardé les positions des FDS près de l'usine à gaz de Conico. Parallèlement, les médias pro-FDS ont commencé à diffuser des informations selon lesquelles les forces gouvernementales syriennes utilisent des mortiers et des systèmes de lancement de roquettes pour bombarder leurs positions dans la zone des champs de gaz pétrolier.

Le commandement des FDS a publié une déclaration accusant la Russie de soutenir lEI contre les FDS et a affirmé que les FDS "utiliseraient un droit de défense légitime".

"Pendant que nos combattants progressent pour libérer notre peuple à l'est de l'Euphrate dans le cadre de la campagne al-Jazeera Tempest, les forces russes et le régime ont lancé une attaque contre nos combattants à Conico Factory, la station d'al-Azba et l'usine textile avec des canons et des avions de guerre. De plus, les bombardements ont entraîné des martyrs et des blessés parmi les combattants. Il convient de noter que nous progressons en coordination avec les forces de la Coalition mondiale et qu'elles nous évitent d'entrer dans des conflits secondaires et de gaspiller notre énergie qui est censée être utilisée dans la lutte contre le terrorisme et les terroristes.

    Nous condamnons fermement les attaques agressives russes et leurs alliés qui servent le terrorisme, et nous assurons que nous ne resterons pas les bras croisés et que nous ferons usage de notre droit de défense légitime.

    Nous lançons un appel à la Fédération de Russie pour qu'elle mette un terme à son attitude agressive à l'égard de nos peuples et de ses troupes vaillantes ", dit la déclaration.

[Cartes, Vidéo] Vue d'ensemble de la bataille pour Deir Ezzor au 25 septembre 2017  (Southfront)

Les FDS sont arrivés un jour après que le ministère russe de la Défense ait déclaré que les forces d'opérations spéciales étatsuniennes opéraient en toute sécurité dans la zone détenue par l'EI au nord de Deir Ezzor. En outre, le même jour, le lieutenant-général russe Valery Asapov a été tué par les bombardements de l'EI près de Deir Ezzor.

D'autres part, lundi, d'intenses combats se sont poursuivis entre l'AAS et l'EI sur l'île de Saqr, à l'est de Deir Ezzor. L'EI aurait mobilisé une grande partie de ses ressources dans la province pour défendre la partie nord de la ville de Deir Ezzor, qui est détenue par l'EI.

Les forces gouvernementales ont déployé des renforts supplémentaires et exercé une pression accrue sur l'EI dans la région. Toutefois, l'AAS et ses alliés n'ont pas réussi à percer sur la rive est.

Pendant ce temps, l'organe de presse russe géré par l'État, Sputnik, a rapporté qu'il n' y avait pas eu d'affrontements entre les forces étatsuniennes et l'EI dans la province de Deir Ezzor, citant le secrétaire du Mouvement de diplomatie populaire de l'opposition syrienne et membre du programme d'opposition d'Astana, Mahmoud Afandi.

"C'est très facile à expliquer. Les États-Unis, l'Union européenne et la Turquie ont leurs propres nationaux au sein de l'EI, de sorte qu'ils peuvent coordonner avec eux le retrait de l'EI sans activités militaires", a déclaré M. Afandi selon Sputnik. "Les Turcs sont entrés [à Jarabulus] sans se battre. Là aussi, l'EI a décidé de se retirer. Parce qu'ils étaient d'accord sur le retrait. Pourquoi est-ce que c'est en train de se produire maintenant ? La situation est maintenant urgente. Des zones de désescalade ont été créées, le système militaire étatsunien est sous pression, parce que la Russie a en quelque sorte gagné la guerre... Les États-Unis ont déjà commencé à créer des problèmes pour la mise en œuvre des zones de désescalade."

[Cartes, Vidéo] Vue d'ensemble de la bataille pour Deir Ezzor au 25 septembre 2017  (Southfront)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page