Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le premier ministre israélien a promis de continuer à frapper le Hezbollah en Syrie (Southfront)

par South Front 18 Mars 2017, 20:10 Netanyahu Hezbollah Bombardements Palmyre Armée israélienne Syrie Colonialisme Golan Impérialisme EI Al-Nosra Al-Quaïda Terrorisme Collaboration Israël Articles de Sam La Touch

Le premier ministre israélien a promis de continuer à frapper le Hezbollah en Syrie
Article originel : Israeli Prime Minister Promises Continue Hitting Hezbollah in Syria
South Front


Traduction SLT

Le premier ministre israélien a déclaré que Tel Aviv allait continuer à frapper les cibles du Hezbollah en territoire syrien.

Photo: telesurtv.net

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis que Tel Aviv continuerait à attaquer les installations du Hezbollah, situées en Syrie. La déclaration a été faite juste un jour après qu'Israël ait effectué des attaques aériennes sur le territoire syrien et admis ce fait.

Vendredi, l'armée de l'air israélienne est entrée dans l'espace aérien syrien et a frappé plusieurs cibles près de la ville de Palmyre. Le gouvernement syrien prétend qu'un des avions de combat polyvalent israéliens a été abattu, tandis qu'un autre a été endommagé, tandis que les troupes de défense aériennes syriennes ont lancé plusieurs missiles antiaériens contre les avions de guerre.

Samedi, le premier ministre israélien a déclaré que les attaques aériennes de vendredi ont visé un convoi du Hezbollah, qui a transporté des armes pour le mouvement du Hezbollah.

"Quand nous identifions les tentatives pour transférer des armes sophistiquées au Hezbollah et que nous avons les renseignements et que cela est réalisable d'un point de vue opérationnel, nous agirons pour l'empêcher", a déclaré Netanyahu."C'est ce qui s'est passé hier et c'est ainsi que nous continuerons à agir."

En attendant, vendredi, l'ambassadeur israélien à Moscou, Gary Koren, a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères russe pour une clarification sur les circonstances des attaques aériennes de l'armée de l'air israélienne en Syrie. La décision a été prise juste un jour après que le représentant israélien ait présenté ses références au président russe Vladimir Poutine.

L'armée syrienne a qualifié les dernières attaques aériennes israéliennes "de tentative désespérée" pour soutenir le groupe terroriste de l'État Islamique (EI) opérant sur le territoire syrien. Selon une déclaration de l'armée syrienne, l'attaque israélienne a visé en réalité les positions des troupes gouvernementales pour affaiblir leurs forces alors qu'elles combattent l'EI dans la région.

Apparemment, l'armée syrienne a renforcé sa présence dans la partie du sud-ouest de la province de Quneitra, y compris dans la région du plateau du Golan, après les attaques aériennes israéliennes.

Plus tôt, il a été rapporté qu'Israël a fourni des soins médicaux à des miliciens syriens et à des terroristes, les transportant en territoire syrien occupé du plateau du Golan. En septembre dernier, un député israélien a déclaré que le côté israélien aidait aussi directement le groupe terroriste Jabhat Fateh Al-Sham (précédemment connu sous le nom de Front Al-Nosra) sur le plateau du Golan.

Depuis 1967, Damas et Tel Aviv sont techniquement en guerre
suite à l'occupation du plateau du Golan par les forces israéliennes.

Haut de page