Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Al-Qaïda/Etats-Unis : la guerre secrète en Afrique (TF1)

par TF1 16 Octobre 2013, 12:03 USA Somalie Al-Quaïda

Al-Qaïda/Etats-Unis : la guerre secrète en Afrique (TF1)

L'armée américaine a développé un réseau de bases aériennes secrètes en Afrique, affirme le Washington Post. Leur but : surveiller les activités de groupes liés à Al-Qaïda. En ligne de mire, notamment : Al-Qaïda au Maghreb islamique et les shebab somaliens.

Des avions rapides et discrets, équipés de technologies de pointe et de tout le matériel nécessaire pour voir sans être vus, traversant de part en part le continent africain, et maquillés en appareils privés ; des bases secrètes destinées à les accueillir, n'ayant aucune existence officielle, et mises en place par l'armée américaine : voilà qui ressemble fort au point de départ d'un roman d'espionnage. Pourtant, il ne s'agit pas de fiction, mais bel et bien de ce qui se passe en ce moment dans plusieurs pays d'Afrique accueillant ces fameuses bases, si l'on en croit les dernières révélations du Washington Post.

Selon le journal américain, ce programme militaire secret remonterait à 2007 ; il illustre, affirme le Post, l'importance croissante prise au cours des dernières années par les forces spéciales américaines et la militarisation constante des opérations de renseignement dans la guerre contre le terrorisme.

Où se trouvent ces bases secrètes ?

Combien de ces bases secrètes seraient établies sur le continent africain ? Une dizaine en tout, affirme le Washington Post. Elles seraient notamment implantées au Burkina Faso, en Ouganda, en Mauritanie... Quelles sont les cibles de ce discret espionnage aérien ? Des groupes terroristes dont l'armée américaine veut suivre les activités, notamment liés à Al-Qaïda : c'est le cas en particulier de l'Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique, qui opère au nord du Mali ; c'est le cas encore, en Somalie, des shebab, récemment intégrés à Al-Qaïda.

Mais ce programme servirait aussi à guetter, en Ouganda, les activités de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony. Et il ne serait qu'une partie de tout un programme secret, mené un peu partout sur la planète, impliquant également de petits groupes à l'armement léger destinés, selon le Post, à traquer et tuer de suspects de terrorisme. Alors même que l'administration Obama avait dénoncé les dérapages de l'administration Bush dans sa "guerre contre le terrorisme". Le Washington Post, qui cite des documents et des personnes impliquées dans ce projet à l'appui de son article, s'intéresse tout particulièrement au cas d'un de ces aéroports discrets. Selon le journal, l'une de ces bases secrètes s'organiserait à Ouagadougou, au Burkina Faso, autour d'un hangar retiré, depuis que les autorités du pays ont craint que les avions américains, qui décollaient jusque-là de l'aéroport situé au coeur de la ville, n'attirent l'attention. Interrogé par le Washington Post, le ministre de Affaire étrangères burkinabè évoque une coopération de son pays avec les Etats-Unis "très utile" pour éviter que le Burkina Faso ne soit "infiltré" par Al-Qaïda mais qui doit rester "très discrète".

commentaires

Haut de page