Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amnesty dénonce le "permis de tuer" de Barack Obama (JAI)

par JAI 22 Octobre 2013, 18:44 Amnesty international Drones USA Barack Obama

Amnesty dénonce le "permis de tuer" de Barack Obama (JAI)

Justice internationale : Amnesty dénonce le "permis de tuer" des drones de Barack Obama

"Permis de tuer" : c'est ainsi qu'Amnesty International a qualifié, dans un rapport rendu public mardi, le programme de drones américain, notamment au Pakistan et au Yémen. Selon l'organisation, des responsables américains pourraient être accusés de crimes de guerre pour la mort de civils dans ces deux pays. Le document dénonce également l'échec des États-Unis à procéder eux-même aux enquêtes concernant ces meurtres, alors même qu'ils n'ont pas ratifié le Statut de Rome, ce qui empêche la Cour pénale international (CPI) de se saisir des dossiers.

En plein débat sur la justice internationale, et alors que les pays africains menacent de quitter la Cour pénale internationale (CPI), c'est un pavé dans la mare que vient de jeter Amnesty International. L'organisation explique ainsi, dans son rapport publié mardi 22 octobre, que "les personnalités officielles américaines responsables du programme de drones de la CIA contre des terroristes présumés au Pakistan pourraient avoir commis des crimes de guerre et être poursuivis en justice".

>> Lire aussi "Guerre des drones : Al Qaïda prépare sa riposte"

Amnesty international a notamment enquêté sur neuf des nombreuses attaques qui ont frappé la région frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan au cours des 18 derniers mois. En juillet 2012, selon l'organisation, 18 travailleurs ont ainsi été abattus par des drones dans le Nord-Waziristan, une zone d'influence des talibans, pendant qu'ils attendaient pour dîner.

Toutes les personnes interrogées ont, selon l'organisation, fermement nié qu'aucun des hommes aient été impliqués dans le militantisme taliban, bien que ces témoignages restent sujet à caution. "Même s'ils étaient membres d'un groupe interdit, ce ne serait pas suffisant pour justifier de les tuer", dit le rapport....

Lire l'article en entier sur JAI

commentaires

Haut de page