Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gouvernement fantoche libyen : guerre de clans entre islamistes et frères musulmans

par Sam La Touch 13 Octobre 2013, 15:11 Articles de Sam La Touch Libye Abou Anas al-Libi Ali Zeidane

La situation tourne au chaos en LIbye et les règlements de compte sont légions entre milices au sein même des forces gouvernementales. Dernier en date, celui de la capture du Premier ministre, Ali Zeidan, par un groupe rebelle qui entendait ainsi protester contre la capture d'un de ses chefs par les troupes des Navy Seals. Abou anas al-Libi, chef d'Al-Quaïda en Libye avait travaillé comme agent secret au service des forces atlantistes lors de l'attaque de l'OTAN contre le régime de Kadhafi (Les États-Unis enlèvent un de leurs ex-agents en Libye). Tandis que le Premier ministre, Ali Zeidane, membre du CNT et de la Ligue des Droits de l'Homme en Libye proche de la FIDH, est un frère musulman (Zeidan,PM fantoche ‘libyen’ est aussi un expert de la CIA en coups d'état ...). Au sein du pouvoir en place, une lutte d'infuence se joue entre différentes factions proches des milieux atlantistes. D'un côté les frères musulmans et de l'autre les islamistes radicaux se réclamant d'Al-Quaïda. Selon d'anciens rebelles à présent en place au gouvernement, cités par Le Figaro, "la Cellule des opérations des révolutionnaires de Libye, le premier ministre a été «arrêté» «sur ordre du parquet général» pour «crimes et délits préjudiciables à l'État» et «crimes et délits préjudiciables à la sûreté de l'État»".

Ces deux anciennes milices ont été nommées responsables de la sécurité de Tripoli par le ministère de l'Intérieur, dans le cadre d'un programme de réinsertion des anciens rebelles armés. Il ne s'agit donc pas d'un enlèvement mais d'une lutte d'influence particulièrement violente qui se trame au sein du gouvernement entre frères musulmans et al-quaïdistes tous deux anciens alliés des forces atlantistes franco-britaniques sous bannière US. Or, il apparaît à présent clair que Washington semble lâcher ses anciens alliés al-Quaïdistes pour renforcer son appui aux frères musulmans qui semble-t-il avaient autorisé l'arrestation d'Abou Anas al-Libi.

Suite au raid des Navy Seal, les troupes US se sont renforcées en Italie face aux menaces de représailles proférées par les islamistes radicaux proches de la mouvance al-quaïdiste à l'égard des citoyens US en Libye. (Plus de 200 marines US en Italie prêts à débarquer en Libye)

Ali Zeidane avait été kidnappé jeudi à l'aube par un groupe d'anciens rebelles souhaitant venger la capture, ce week-end, d'un des chefs d'al-Qaida par les forces spéciales américaines.

Ali Zeidane avait été kidnappé jeudi à l'aube par un groupe d'anciens rebelles souhaitant venger la capture, ce week-end, d'un des chefs d'al-Qaida par les forces spéciales américaines.

commentaires

Haut de page