Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Etat islamique d'Irak (EIL) en passe de contrôler le nord-est de la Syrie.

27 Octobre 2013, 22:03

L'Etat islamique d'Irak (EIL) en passe de contrôler le nord-est de la Syrie.                Selon The Times (Al-Qaeda strives to build Islamic state in northern Syria), les groupes rebelles se revendiquant d'Al-Quaïda ont l'intention de réaliser un Etat islamique dans le nord de la Syrie et constituent la plus grande menace pour le régime d'Assad. Ces groupes extrémistes voudraient créer au sein de la Syrie un caliphat islamiste. ll s'agit pour l'essentiel de combattants de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) qui sont en passe de contrôler une grande partie du nord et de l'est de la Syrie et ont chassé une Armée syrienne libre (ASL) profondément affaiblie. La ville d’Azaz à la frontière syro-turque est aux mains de l’EIL depuis un mois. l'EIL y aurait kidnappé et emprisonné plus de 60 personnes. Depuis six mois, l’EIIL a commencé à attirer à lui toutes les factions salafistes plus petites, dont le Jabhat al Nosra (non sans heurts) et des éléments d’Ahrar el Cham (dont le chef Abou Obeida al’Binnishi avait été tué par l’EIIL en septembre). Un nouveau rapport de l’International Crisis Group daté du 17 octobre observe que l’EIIL est désormais « l’organisation la plus puissante dans le nord et l’est de la Syrie et profitait de son contrôle sur les champs pétroliers. » (Le Corridor d'Al-Quaïda à travers la Syrie)

L'Etat islamique d'Irak (EIL) en passe de contrôler le nord-est de la Syrie. Selon The Times (Al-Qaeda strives to build Islamic state in northern Syria), les groupes rebelles se revendiquant d'Al-Quaïda ont l'intention de réaliser un Etat islamique dans le nord de la Syrie et constituent la plus grande menace pour le régime d'Assad. Ces groupes extrémistes voudraient créer au sein de la Syrie un caliphat islamiste. ll s'agit pour l'essentiel de combattants de l’État islamique d’Irak et du Levant (EIIL) qui sont en passe de contrôler une grande partie du nord et de l'est de la Syrie et ont chassé une Armée syrienne libre (ASL) profondément affaiblie. La ville d’Azaz à la frontière syro-turque est aux mains de l’EIL depuis un mois. l'EIL y aurait kidnappé et emprisonné plus de 60 personnes. Depuis six mois, l’EIIL a commencé à attirer à lui toutes les factions salafistes plus petites, dont le Jabhat al Nosra (non sans heurts) et des éléments d’Ahrar el Cham (dont le chef Abou Obeida al’Binnishi avait été tué par l’EIIL en septembre). Un nouveau rapport de l’International Crisis Group daté du 17 octobre observe que l’EIIL est désormais « l’organisation la plus puissante dans le nord et l’est de la Syrie et profitait de son contrôle sur les champs pétroliers. » (Le Corridor d'Al-Quaïda à travers la Syrie)

commentaires

Haut de page