Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mali : la purge continue au sein de l'armée en toute impunité

par Sam La Touch 24 Octobre 2013, 05:36 Mali Sanogo Amnesty international

Mali : la purge continue au sein de l'armée en toute impunité

Les corps de plusieurs soldats dont un officier militaire ont été retrouvés aux alentours de la capitale du Mali au début du mois d'octobre. Selon Amnesty international, il pourrait s'agir d'une purge organisée par le camp loyal au capitaine Sanogo responsable du coup d'état en mars 2012.

Selon Gaëtan Mootoo, chercheur d'Amnesty International sur l'Afrique de l'Ouest : « Ceci est le dernier exemple frappant de la manière dont un petit groupe de soldats qui semblent se considérer au-dessus de la loi continuent à s'accrocher au pouvoir au Mali »,
et d'ajouter « C'est effrayant de constater que malgré l'arrivée au pouvoir d'un président démocratiquement élu en août 2013, un petit groupe de soldats fidèles à l'ex-junte continuent d'imposer, en toute impunité, la terreur à leurs opposants présumés. »

Les soldats qui auraient été victimes d'exécutions extrajudiciaires semblent avoir été ciblés pour avoir pris part à une mutinerie, le 30 septembre 2013, dans la caserne militaire de Kati près de la capitale Bamako. Les soldats se sont rebellés contre certains membres de l'ex-junte, en particulier son chef, le général Sanogo, à qui ils reprochaient de ne pas les avoir promus.

Depuis le coup d'Etat de mars 2012, les troupes de Sanogo se seraient livrées à de nombreuses exactions et violations des droits de l'homme sans jamais avoir été inquiétées. Amnesty International a recensé les cas de 21 soldats qui ont été soumis à une disparition forcée après avoir été enlevés de leur cellule dans la caserne de Kati au début du mois de mai 2012.

Source Amnesty International

Mali : la purge continue au sein de l'armée en toute impunité

commentaires

Haut de page