Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"PRISM" et "LUSTRE" pour mieux surveiller l'Afrique

par Sam La Touch 31 Octobre 2013, 09:47 Prism Lustre Afrique France USA Maroc Françafrique

"PRISM" et "LUSTRE" pour mieux surveiller l'Afrique

La collusion étroite entre services secrets français et US a fait le tour de la Gaulle et de ses médias, notamment en ce qui concerne la position hypocrite du gouvernement français. En effet, François Hollande feint d'être offensé par les écoutes de la NSA en France alors que ses services fournissent systématiquement des millions de données numériques de citoyens français à la NSA dans le cadre d'un accord secret intitulé "Lustre" selon le quotidien bavarois Süddeutsche Zeitung (La France livre des renseignements aux services secrets britanniques et US).

Par contre, les médias français se sont bien gardés d'évoquer le programme de surveillance de l'Afrique montrant une étroite collaboration avec la NSA et les services israéliens. Selon Reflets, l'intérêt pour la NSA de signer un tel accord avec la France réside dans le fait que "le continent Africain échappe en grande partie aux grandes oreilles Américaines (seulement 11Gb de trafic)… Mais pas aux grandes oreilles Françaises (343Gb, ou presque), mettant ainsi le pays de Droits de l’Homme et du fromage dans une position unique pour intégrer le club fermé – aux cotés d’Israël – des grands maitres de la société de surveillance qui s’installe".

Reflets cite l'exemple du Maroc, "un pays qui vient de mettre en place une censure politique de l’internet, en utilisant les technologies Bull-Amesys, et s’en sert également pour traquer son opposition politique (Bull-Amesys est un leader mondial de la surveillance, dans lequel le FSI, aujourd’hui Banque Publique d’Investissement, dirigée par Ségolène Royal, a récemment investi, et dont Orange est l’un des principaux actionnaires).

La censure au Maroc touche des sites tels que Lakome.com (un journal d’investigation et d’opinion Marocain), dont l’un des fondateurs a récemment fait un séjour en prison , ainsi que… Reflets.info."

Reflets.info nous apprend aussi que Najat Vallaud-Belkacem, occupait, peu de temps avant de devenir porte-parole et ministre du droit des femmes du gouvernement Ayrault, le poste de conseiller du roi Mohammed VI (un client de Bull-Amesys), qui l’avait nommée membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (Source wikipedia). Bienvenue en Françafrique !

Lire à ce sujet :
- Maroc: la censure sur le web est de retour. Le site Lakome dans l'oeil de M6.
- Najat Belkacem, sa majesté le roi du Maroc et la répression

commentaires

Haut de page