Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDC: La Grande-Bretagne s'oppose à Soco

par Sam La Touch 27 Octobre 2013, 17:12 RDC Grande-Bretagne Articles de Sam La Touch Soco

RDC: La Grande-Bretagne s'oppose à Soco

RDC : la Grande-Bretagne s’oppose à l’exploration du pétrole par l’entreprise britannique Soco dans le parc des Virunga.


S’il fallait montrer les liens étroits entre les Etats et leurs multinationales et les possibilités d’agir des gouvernements sur les multinationales, il faudrait s’intéresser au cas de l’affaire Soco. Dans cet affaire une entreprise pétrolière britannique, Soco International, escomptait explorer le pétrole en RDC dans le parc des Virunga, le plus ancien parc national d’Afrique classé au patrimoine de l’UNESCO. Cette firme avait obtenu du gouvernement de RDC le droit d’exploiter et de produire du pétrole dans le bloc 5 du rift albertin empiètant sur le parc des Virunga malgré l’opposition d’une partie de la société civile.

Après de maintes tergiversations du gouvernement britannique, celui-ci vient de s’opposer fermement à une telle pratique. » Dans une réponse écrite à la question posée par un membre du parlement britannique, Mark Simmonds, le sous-secrétaire d’État parlementaire pour les Affaires étrangères et du Commonwealth, a rappelé la semaine dernière que le gouvernement britannique était contre les activités pétrolières de la société pétrolière Soco dans la zone du Parc des Virunga.

« Le Royaume-Uni continue de s’opposer à l’exploration pétrolière dans le parc national des Virunga », a déclaré M. Simmonds. « Le parc est un site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO comme étant en danger ». Mark Simmonds a également ajouté que les diplomates britanniques en République Démocratique du Congo (RDC) avaient averti les autorités congolaises de la position du Royaume Uni. « L’ambassade britannique à Kinshasa a soulevé la question de l’exploration pétrolière dans le parc de Virunga à différents niveaux du gouvernement de la RDC et nous avons été très clair sur le fait que nous nous opposions à une telle activité ». Cette opposition ferme de la part du gouvernement britannique est une première en la matière et fait suite aux pressions du Fonds mondial pour la nature (WWF) qui avait déposé plainte (PDF en anglais), lundi 7 octobre, contre la compagnie pétrolière anglaise Soco auprès de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour « violation des normes de responsabilité sociale des entreprises internationales ».

« Les activités d’exploration pétrolière de Soco dans et aux abords du parc national des Virunga violent les directives de l’OCDE concernant l’environnement et les droits de l’homme ». Le gouvernement britannique dispose aussi d’autres moyens de rétorsion face aux agissements de cette compagnie si elle continuait à mettre en oeuvre son projet. On verra quelle sera cohérence le gouvernement de Cameron dans cette affaire.

Rappelons que L’association «Objectif brousse» avait évoqué avoir subie des pressions de la part de l’entreprise Soco. Elle avait accusé vendredi 27 septembre 2013 cette entreprise pétrolière d’avoir commandité l’arrestation d’un conservateur de l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN). Le conservateur Rodrigue Katembo Mugaruka a été arrêté pour avoir empêché des agents de Soco d’implanter, sans l’autorisation de l’ICCN, une antenne dans le parc des Virunga, dans le Nord-Kivu. Il a été mis au cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR) à Goma. Un cas de collusion fréquente entre firmes et militaires loyalistes ou rebelles en RDC (Radio Okapi). De son côté, l’entreprise incriminée a nié toute implication dans cette arrestation.

L’association Objectif brousse affirme que tous les acteurs qui ne sont pas du même avis que Soco sont menacés. Il avait appellé la Communauté internationale à interpeller cette entreprise pétrolière internationale. CL’ONG WWF avait répondu favorablement à cet appel et vient d’obtenir un certain succès auprès du gouvernement britannique tandis que Soco n’entend pas renoncer à l’exploration du pétrole dans le parc national des Virunga, patrimoine mondial qui abrite des espèces menacées d’extinction et fournit du poisson et de l’eau douce à plus de 50.000 riverains.

Source : WWF LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE S’OPPOSE AUX EXPLORATIONS PÉTROLIÈRES DE LA SOCIÉTÉ SOCO DANS LE PARC NATIONAL DES VIRUNGA

commentaires

Haut de page