Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : des centaines de français combattent et meurent au côté d'Al-Quaïda

par Sam La Touch 17 Octobre 2013, 09:55 Articles de Sam La Touch Syrie France Al-Quaïda

Selon Ouest-France, un djihadiste français serait mort en se faisant exploser devant une position de l’armée cette semaine dans la province d’Alep (nord) tuant au moins dix soldats syriens. Manuel Valls, ministre de l'intérieur français, considère que "plus de 120 Français combattent en Syrie" au côté des forces d'Al-Nosra, groupuscule islamiste se réclamant d'Al-Quaïda(Le Figaro L‘inquiétant profil des djihadistes français en Syrie). Il est fort probable que compte tenu des filières clandestines organisant la djihad de jeunes français en Syrie le chiffre soit beaucoup plus conséquent. La direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) estimait, dans une fourchette large, au nombre de 3000 les candidats français à la djihad en Syrie (Syrie : les djihadistes français ne risquent rien!!). Dans la majorité des cas, selon le ministre de l'intérieur français, il s'agit « d’individus jeunes » « ayant connu souvent déjà un parcours délinquant » « radicalisés le plus souvent ». Syrie. Un jihadiste français mort dans une attaque suicide contre l’armée

Un djihadiste français, originaire de Toulouse, âgé de 22 ans, a été tué début août en Syrie en combattant les troupes du régime de Bachar al-Assad dans les rangs des islamistes. (Le Figaro Syrie: un djihadiste français tué)

Allain Jules signale aussi le cas de deux autres Français qui se sont fait sauter dans un attentat suicide à Damas (Syrie: les amis de François Hollande ratent leurs attentats suicides).

Enfin selon le site Voltaire.net, un commandant français, Abu Qaqa al-Fransi, de l’Émirat islamique d’Irak et du Levant (organisation affiliée à Al-Qaïda), aurait été tué lors de combats avec l'armée arabe syrienne.

Le gouvernement français qui soutient les groupes rebelles en Syrie a-t-il prévu des programmes, des stages de réintégration quand ces jeunes Français fanatisés retourneront dans leur pays ? Auront-ils les honneurs des médias mainstream qui soutenaient au nom de "la démocratie", comme en Libye, la rébellion en Syrie ? Seront-ils protégés par la justice française ? A ce jour, aucun individu rentré du front n’a fait l’objet de poursuite judiciaire, alors même que la nouvelle loi relative à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme l'envisage depuis fin 2012.

Marginaux et méconnaissant l'islam, ces jeunes isolés et autoradicalisés reviennent avec l'aura du combattant. Le Figaro.

Marginaux et méconnaissant l'islam, ces jeunes isolés et autoradicalisés reviennent avec l'aura du combattant. Le Figaro.

commentaires

Haut de page