Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accord nucléaire : Netanyahu perd ses derniers alliés (Haaretz)

par Irib 24 Novembre 2013, 03:09 Israël Iran Accord de Genève Netanyahu

Accord nucléaire : Netanyahu perd ses derniers alliés (Haaretz)
Accord nucléaire : Netanyahu perd ses derniers alliés (Haaretz)
Irib

Haaretz revient sur l'état de confusion qui règne dans le camp israélien alors que les pourparlers de Genève battent leur plein et qu'au quatrième jour des négociations les parties se disent proches à un accord : " Dans deux dernières semaines, Israël et l'Italie se réuniront au sommet pour leur quatrième réunion à haut niveau ces dernières années. Les chasseurs italiens vont également participer aux côtés des forces israéliennes, américaines et grecques dans un exercice militaire commun baptisé drapeau bleu. les relations entre Israël et l'Italie sont aux beaux fixes et pourtant ! L'escale du ministre iranien des AE mardi à Rome alors qu'il se rendait à Genève est le signe d'un certain lâchage d'Israël par ses alliés européens. Zarif a convié le PM italien à se rendre à Téhéran, manière de briser la glace et de faire sortir l'Iran de l'isolement et les efforts iraniens n'ont pas épargné les plus proches alliés d'Israël. Même son de cloche côté britannique, où le PM Cameron a passé un coup de file à Rohani après une décennie de rupture allant même jusqu'à compatir avec les iraniens pour la double attaque dont a fait l'objet leur ambassade à Beyrouth. Le virage est bien significatif quand on se rappelle le discours de Londres voici peu qui dénonçait le soutien de Téhéran à Assad et refusait toute participation iranienne à Genève II. La flexibilité de Londres vis à vis de l'Iran a atteint son apogée la semaine dernière quand celui ci a désigné un attaché d'affaire non résidant à Téhéran. La Grande Bretagne n'a cessé depuis Blair de prôner des sanctions trop dures contre l'Iran. En effet Londres a depuis toujours été l'un des leviers de pression économiques et financiers sur l'Iran, ce qui a poussé Tel Aviv à rendre constamment hommage à la fermeté de la Grande Bretagne mais l'heure n'est plus à la fermeté aussi bien les israéliens que les britanniques reconnaissent le changement de ton de Londres à l'égard de Téhéran. Même la France qui s'est chargé à Genève II de jouer le rôle de trouble-fête et de bloquer l'accord avec l'Iran semble se fléchir et ainsi que l'ont prédit les israéliens eux mêmes Paris ne s'opposera plus à Genève III à un accord nucléaire Iran/Occident. Quelle est à ce stade donc la réaction de Netanyahu? et Haaretz de répondre : " dans un excès de désespoir, Netanyahu tente de se rapproche de deux membres non occidentaux des six à savoir la Russie et la Chine!! cela peut paraitre paradoxale mais c'est tout ce que lui reste pour éviter le naufrage. Netanyahu tente en ce moment de se ressaisir et de reprendre le contrôle de la situation"..

commentaires

Haut de page