Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chronique du racisme français ordinaire : le cas des Politiques

par Sam La Touch 15 Novembre 2013, 13:46 Racisme Colonialisme Articles de Sam La Touch

Chronique du racisme français ordinaire : le cas des Politiques

On a beaucoup glosé sur les propos racistes de citoyens français, pourtant l'exemple vient souvent du sommet de la pyramide : du magistère intellectuel et du politique en particulier. A mettre en parallèle avec l'histoire et la politique étrangère française dans son pré-carré africain ?


Voici un florilège :

- « Dans ces pays là, un génocide c'est pas trop important » Propos tenus en 1994 par François Mitterrand, président de la République, rapportés par Patrick Saint-Exupéry dans le Figaro, 1998.

- « Certes au temps où la colonisation était la seule voie qui permit de pénétrer des peuples repliés dans leur sommeil, nous fûmes des colonisateurs, et parfoisimpérieux et rudes. Mais au total, ce que nous avons, en tant que tels, accompli laisse un solde largement positif aux nations où nous l'avons fait » Le général De Gaulle, président de la république française, 31.01.1964. Cité par Le Canard Enchaîné du 08.02.2006, N°4450


- «Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature,ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès. Le problème de l'Afrique, c'est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l'éternel retour, c'est de prendre conscience que l'âge d'or qu'elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas parce qu'il n'a jamais existé » Nicolas Sarkozy, président de la République Française à Dakar 27.07.07 (Walfadjiri 28.07.07 Nicolas Sarkozy: Après le Crime, l'Insulte)

- « Ils sont joyeux, parce que les Africains sont joyeux par nature. Ils sont enthousiastes. Ils ont le sourire. Ils applaudissent. Ils sont contents. Ils voient qu'il y a un monsieur qui passe, cela leur permet d'être sur le bord de la route. Ils sont contents, bien ! » Jacques Chirac, président de la République française. Le Monde 16.11.04.

- « Les Africains ne sont pas assez mûrs pour la démocratie et le multipartisme » Jacques Chirac, président de la République Française, 1995.


- « Comment voulez-vous que le travailleur français qui travaille avec sa femme et qui ensemble gagnent environ 15 000 FF et qui voit sur le palier à côté de son HLM entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses et une vingtaine de gosse et qui gagne 50 000FF de prestation sociale sans naturellement travailler. Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur, eh bien le travailleur français sur le palier, il devient fou. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela. » Jacques Chirac, président de la République Française depuis 1995.

- «Il y a des pays où il y a le parti unique et qui sont de grandes démocraties...Oui, qui peut dénier à la Côte d'Ivoire (Ndlr : d'Houphouët Boigny) ou au Gabon (Ndlr : d'Omar Bongo) le statut de grande démocratie »Jacques Chirac, maire de Paris, 1986. Backchich info. Chirac démocrate africain.

- Les propos de Claude Guéant (sur "les civilisations supérieures" aux autres,ndlr) "sont du bon sens". 06.02.12. Propos tenus par Nicolas Sarkozy, président de la République française (2007-2012).

- " Toutes les civilisations ne se valent pas ! [...] Comment ne pas reconnaître que la civilisation qui défend la liberté, l'égalité et la fraternité est supérieure à celle qui accepte la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique ?" propos tenus par Claude Guéant, ministre de l'intérieur le 04.02.12. (Courrier International 06.02.12)


- «Allez, fissa, sors de là ! Dégage d'ici, je te dis, dégage !», déclaration de Brice Hortefeux le 11 octobre 2006 sur les bancs de l'Assemblée au ministre délégué à la promotion et l'égalité des chances, Azouz Begag. (Selon Azouz Begag cité par Le Figaro 06.04.07 Azouz Begag : Nicolas Sarkozy, "mon ennemi de l'Intérieur)


- « Si on n'aide pas les Africains à gagner de l'argent par eux-mêmes, dans vingt-cinq ans, sur un milliard, ils ne seront que 250 millions à partager notre niveau de vie. Les autres continueront à colporter la misère et le sida.»( Michel ROCARD , ex-premier ministre (P.S), cité dans Michel Rocard, un certain regret, de Sylvie Santini, Stock 2005) Billets d'Afrique n°133, février 2005.

- « Tous les quatre jours, une femme meurt sous les coups de son mari. Est-ce qu'il s'agit d'un phénomène endogène européen ou de traditions ? "Bats ta femme tous les soirs, si tu ne sais pas pourquoi, elle le sait", c'est le fameux proverbe arabe. Donc est-ce qu'il ne s'agit pas de traditions importées ? » Luc Ferry, ancien Ministre de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche. Propos tenus sur LCI début mars 2006. Luc Ferry, un intellectuel ?, Afrik.com 02.03.06.

- « Où vous croyez-vous ? Je connais bien l'Afrique. Je sais comment ça se passe et vous voudriez que ça se passe de la même façon. J'ai bien connu Mobutu » : Maxime Gremetz, député communiste de la Somme, répond ainsi à Dogad Dogoui, qui l'interroge sur l'absence à l'Assemblée Nationale de députés noirs, maghrébins, asiatiques élus dans l'hexagone. (Africamaat 23.02.06, De quoi je me mêle).

-"La folie d'un dingo (massacre de 77 personnes parmi les militants du parti travailliste norvégien, ndlr) ce sont des choses qui arrivent. En revanche, les conséquences meurtrières me paraissent quand même beaucoup plus liées à la naïveté de l'Etat norvégien (à l'égard de l'imigration,ndlr) qu'à la folie de ce dingo", a répété Jean-Marie Le Pen.[...]. Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a maintenu samedi ses propos sur la "naïveté" du gouvernement norvégien, qu'il avait jugée "plus grave" que la tuerie d'Oslo, tout en se défendant de toute provocation. RTL 03.08.11 Norvège : Jean-Marie Le Pen s'offre une polémique

- La présidente du Front national Marine Le Pen a déclaré vendredi qu'elle n'était pas «en désaccord» avec les propos de son père Jean-Marie, qui a estimé que la «naïveté» du gouvernement norvégien sur l'immigration était «plus grave» que les massacres qui ont fait 77 morts le 22 juillet [...] AFP 05.08.11 Norvège: Marine Le Pen ne désapprouve pas son père

- «Quand, par exemple, certains employeurs s'adressent à des directeurs d'agences d'intérim et leur disent "s'il vous plaît, je ne veux pas d'Arabes et de Noirs", c'est injuste quand même, non ? Reconnaissez-le.» Il avait rétorqué : «Mais ils ont le droit.» ZEMMOUR Eric, journaliste leader d'opinion condamné pour ses propos par la justice française (LIBERATION 22.02.11 Zemmour, polémiste délinquant).


- Laurent Blanc (entraîneur de l'équipe de France de football): Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks (...) Je crois qu'il faut recentrer, surtout pour des garçons de 13-14 ans, 12-13 ans, avoir d'autres critères, modifiés avec notre propre culture (...) Les Espagnols, ils m'ont dit: "Nous, on n'a pas de problème. Nous, des blacks, on n'en a pas".» Erick Mombaerts: Est-ce qu'on s'attelle au problème et on limite l'entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité? Laurent Blanc: Moi j'y suis tout à fait favorable. François Blaquart: On peut s'organiser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit. Erick Mombaerts: Donc il faut 30% ? (...) Il y a bien des clubs comme Lyon qui le font dans leur centre de formation.Francis Smerecki: Je dis: première chose, c'est discriminatoire.[...]MEDIAPART 29.04.11 Ce qu'ont dit Blanc et des dirigeants. Quotas dans le foot:la vérité au mot près.

- Zemmour : "La plupart des trafiquants sont noirs et arabes!" (JMM 23.03.10)

- L'Assemblée nationale a débattu, mardi soir, de l'identité nationale. Devant un hémicycle qui se vidait à vue d'oeil (les bancs de gauche comme ceux de droite), Eric Besson (ministre de l'identité nationale et de l'immigration) a défendu la nécessité d'un tel débat. Et s'est laissé aller à quelques improvisations révélatrices, revendiquant par exemple «une hiérarchie entre les appartenances».Mediapart, 08.12.09, A l'Assemblée, Eric Besson persiste: il y a des Français plus français que d'autres

- "[...]Vous êtes fils d'un kabyle, marié à une catholique picarde; d'un boxeur devenu chauffeur routier à Armentières. Ca commençait pas terrible (rires).[...] Question rêve on part de loin (rires)"[...]"Votre vocation prend forme lors d'une visite d'école sur une scène théâtre. Vous avez écrit une lettre au propriétaire pour le persuader de vous engager comme balayeur, vous aviez une juste appréciation de vos qualités spontanées (rires)[...] Vous avez déja choisi la fiction contre la réalité en préférant le nom de Dany Boon au très joli nom, (pause) le vrai, Daniel Hamidou. Bon, ça s'agravait de plus en plus (rires). Moi je préfère (inaudible) c'est Sarkozy mais pas Hamidou quand même (rires)[...]" [Propos du président de la République française, Nicolas Sarkozy, le 11 novembre 2009 lors de la remise de la légion d'honneur à Dany Hamidou (Boon), voir la vidéo en entier sur daily motion; Le Post.fr 12.11.09, Le vrai Nicolas Sarkozy, Dany Boon, Elysée, légion d'honneur, Deco, Cinéma ; Le Post 12.11.09 Dany Boon: "Je serai candidat en 2012... contre Nicolas Sarkozy" ;

- Propos racistes de Brice Hortefeux - ministre de l'intérieur du gouvernement Sarkozy épinglés sur public Sénat :
"Parmi ses supporters, il y a Amine Benalia-Brouch, manifestement avide de lui serrer la main et d'être pris en photo avec lui. Bonnes blagues dans l'entourage du ministre : « Ah oui, ça c'est l'intégration. et lui, il parle arabe, hein ! » Humour franchouillard à la bonne franquette, parait-il.
Une femme y va gaiement (on apprendra plus tard qu'il s'agit de Marie Apathie, secrétaire départementale UMP dans les Landes) : « Il est catholique, il mange du cochon et il boit de la bière. » Hortefeux renchérit : « Il ne correspond pas du tout au prototype, alors
Elle : « C'est notre petit Arabe. »
Le ministre : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. » (Voir la scène intégrale filmée par Public Sénat)" (Rue 89.com 10.09.09 Hortefeux donne dans l'humour raciste à répétition ; Brice Hortefeux : un ministre de l'Intérieur accusé de racisme Afrik.com 11.09.09).


- Au décès du dictateur mafieux Omar Bongo, les officiels français sont unanimes. Ils perdent "un ami" et "un sage". A chacun sa conception des droits de l'homme.
Extraits :
- "C'est un grand et fidèle ami de la France qui nous a quittés, une haute figure de l'Afrique et un chef d'Etat qui avait su gagner l'estime et le respect de l'ensemble de ses pairs." (Nicolas Sarkozy, président de la République française, 09.06.09).
- "La France perd aujourd'hui un ami, mais je déplore également une perte pour l'Afrique, continent où M. Bongo, unanimement respecté par ses pairs, avait oeuvré avec détermination et courage à la paix." (Bernard Kouchner, ancien ministre de la santé et ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy depuis 2007)
- "Omar Bongo n'aura eu de cesse pendant plus de quarante ans d'ouvrer au développement économique et social de son pays, comme de l'Afrique entière" (Jacques Chirac, ancien président de la République française de 1995 à 2007)

- "Belle image de la ville d'Evry. Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos..." Manuel Valls, député-maire socialiste de la ville d'Evry. (RUE 89.COM 10.06.09 Manuel Valls aimerait plus de « blancs » dans sa ville d'Evry, voir la vidéo sur Direct 8)


- "Si les "candidats de couleur" n'ont pas été élus lors des derniers scrutins c'est "parce qu'ils n'avaient pas le niveau de l'élection"". Déclaration du député de l'UMP, Patrick Ollier, au JT de 20h sur France 2, le 10.11.08

- Interviewé dans le documentaire de Gaëlle Le Roy et Valérie Osouf intitulé "Cameroun, Autopsie d'une indépendance", Pierre Messmer (ancien ministre de la défense du régime gaulliste lors de la répression sanglante de la rébellion au Cameroun) se voit poser la question
- "donc vous avez entendu parler du Napalm" (utilisation du Napalm par l'armée française au Cameroun dans les années soixante, ndlr).
- "oui c'est pas important!" (reportage diffusé sur France 5 le lundi 23.06.08 à 21h35)


- "...Un parcours sans tâche...", Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de la défense français (NOUVEL OBS.COM 30.08.07 La classe politique française salue la mémoire de Pierre Messmer ) à propos de Pierre Messmer mis en cause dans la répression coloniale sanglante par le régime Gaulliste en pays Bassa et Bamilékés (1960-1970).

- ""Sale Noir! Vous n'avez pas le droit de toucher mes papiers, vous pouvez faire une croix sur votre carrière, c'est moi qui donne les accréditations aux sociétés de gardiennage!". Sur sa lancée, Béranger menace le vigile de le "renvoyer dans son pays". Ce serait difficile, son pays c'est la France...". Propos tenus par Gauthier Béranger, "responsable du pole communication" du ministère de l'immigration et de l'identité nationale, le Samedi 26 avril à un vigile noir et Français à la caisse d'un Carrefour Bercy 2 de Charenton (Val de Marne) selon Le Canard Enchaîné du Mercredi 30.04.08...
- C'est là que M. Béranger lui aurait dit : "Monsieur, vous n'avez pas le droit de toucher mes papiers, sale Noir, je vous connais, vous êtes sans-papiers et vous faites du trafic de papiers. Vous ne savez pas qui je suis, vous pouvez faire une croix sur votre carrière", a rapporté M. Kitenge. Selon Le Canard enchaîné, "la scène fait du bruit dans le magasin. Au point que des employés et des clients proposent leur témoignage à l'insulté qui dépose plainte après son service". Convoqué lundi dans le bureau du directeur du magasin Carrefour, on lui aurait demandé de retirer sa plainte parce que M. Béranger, contacté par le gérant du magasin, aurait présenté des excuses. "J'assume ce que je fais, je maintiens ma plainte dès lors qu'il ne m'a pas présenté des excuses publiques", a affirmé, vendredi 2 mai à l'AFP, M. Kitenge. Depuis, il affirme avoir reçu "trois ou quatre appels anonymes" lui intimant de retirer sa plainte. "Mon travail est en jeu", s'est-il inquiété. La direction de Carrefour a, de son côté, démenti vendredi avoir exercé une quelconque pression sur son agent de sécurité pour qu'il retire sa plainte. (Le Monde 02.05.08 Un vigile demande des "excuses publiques" pour retirer sa plainte contre un fonctionnaire du ministère de l'immigration)

- «Dans ma circonscription il n'y a que des Noirs et des Arabes. L'idée de coucher avec eux me répugne», Sylvie Noachovitch, candidate UMP pour la députation dans la circonscription de Sarcelles. Canard Enchaîné du 13.06.07.

- Un journaliste de Var/Nice matin (02.12.06) revient sur le passage du livre de Pascal Sevran "Le privilège des jonquilles" dans lequel il affirmait que "la bite des noirs est responsable de la famine en Afrique" et l'animateur de France Télévisions lui rétorque, "et alors ? C'est la vérité! L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire."(...)"J'écris ce que je pense. Si des gens bien au chaud dans leurs certitudes ne supportent pas d'entendre ça, eh bien..que les choses soient claires, je les emmerde... Oui, il faudrait stériliser la moitié de la planète!" (Blog TV). Interrogé le 06.12.06 sur Europe 1 (écoutez son intervention Europe 1 sur Daily motion) au sujet de ses déclarations au quotidien Var/Nice matin et de la une de France Soir il n'a pas réfuté ses propos.

- «Dans cette équipe, il y a neuf Blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s'il y en a autant, c'est parce que les Blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze Blacks [...] C'est comme dans d'autres secteurs : ça me peine que pour bâtir on soit obligé de faire venir des Estoniens, des Lituaniens, des Polonais, des Marocains, des Algériens, des Tunisiens, etc. Il y a un certain nombre de gens qui ne participent pas à l'effort national [...]. J'ai honte pour les Français de souche blanche. Avoir une équipe de neuf Noirs sur onze, ça veut dire qu'une grande majorité de Français ne pratiquent plus le football à ce niveau [...]. De toutes les façons, la meilleure preuve [de mon innocence] est que l'ensemble des élus qui se trouvaient présents n'ont estimé ni opportun ni nécessaire d'intervenir». Déclaration de Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon (Libération, Racisme : Frêche rallume la mèche 17.11.06).

- Hélène Carrère d'Encausse , éminente historienne, spécialiste de l'Union soviétique et secrétaire perpétuelle de l'Académie française, a expliqué la crise des banlieues françaises à la chaîne de télévision russe NTV dans les termes suivants : «Ces gens, ils viennent directement de leurs villages africains. Or la ville de Paris et les autres villes d'Europe, ce ne sont pas des villages africains. Par exemple, tout le monde s'étonne : pourquoi les enfants africains sont dans la rue et pas à l'école ? Pourquoi leurs parents ne peuvent pas acheter un appartement ? C'est clair, pourquoi : beaucoup de ces Africains, je vous le dis, sont polygames. Dans un appartement, il y a trois ou quatre femmes et 25 enfants. Ils sont tellement bondés que ce ne sont plus des appartements, mais Dieu sait quoi ! On comprend pourquoi ces enfants courent dans les rues.»...LIBERATION 15.11.05. Invitée en tant qu'expert à la télé russe, l'académicienne Hélène Carrère d'Encausse dérape.«Beaucoup de ces Africains sont polygames...»

- Antoine Albertini nous raconte une anecdote des temps de guerre. Quand le jeune sous-lieutenant d'Infanterie de marine Charles Pellegrini rencontra Paul, "un ami du village": "Ensemble, ils vont traquer l'ennemi numéro un: un sanglier qui vient la nuit retourner la terre devant leur avant-poste. Pendant une battue, ils tomberont sur un autre gibier: la dernière bande de fellaghas du secteur, détruite en quelques rafales".
Etrange parallèle que celui qui nous est imposé entre un sanglier et "un autre gibier": des guérilleros algériens, des hommes se battant pour l'indépendance de leur pays, dont la vie a été "détruite en quelques rafales". Amnistia.net 19.08.05 : Le mensuel Corsica, le correspondant du Monde et la nostalgie coloniale

- «En Afrique, il n'y aura jamais d'élections de la qualité (de celles) du Danemark» (Un haut responsable français cité dans le Figaro par Saint-Exupéry in Le Figaro 04.05.05 : Paris veut croire à la fin de la dictature au Togo )

commentaires

Haut de page