Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deuxième pont sur le Wouri : le dictateur Paul Biya sous tutelle française

par JACQUES ERIC ANDJICK 16 Novembre 2013, 08:25 Cameroun Paul Biya France Françafrique

Deuxième pont sur le Wouri : le dictateur Paul Biya sous tutelle française

Deuxième pont sur le Wouri: Paul Biya sous tutelle française
Par JACQUES ERIC ANDJICK
Mutations

La diplomate française, Christine Robichon nouvellement en poste à Yaoundé, a volé la vedette à Paul Biya. Jeudi vers 14h32, au moment de la cérémonie de la pose de la première pierre du 2è pont sur le Wouri, le Chef de l’Etat du Cameroun, s’est fait aider par la nouvelle ambassadrice de France, au moment de déposer solennellement la pierre à l’endroit indiqué au quartier Bona Ntonè Deïdo. Adoubant solennellement la société française Sogea Satom, maître d’œuvre de l’ouvrage. Quand on sait que c’est après plusieurs mois de gestation que l’entreprise adjudicataire du marché de construction du deuxième pont sur le Wouri a raflé la mise. Preuve que le Président de la République a donné son onction pour l’attribution de la construction de cette infrastructure d’un montant de 100 872 870 650 FCFA, à Sogea Satom. Surtout que la France contribuera hauteur de 87,6 milliards à la construction de ce pont. L’Agence française de développement (Afd) qui apportera la contribution majoritaire de l’hexagone a d’ailleurs été félicitée solennellement par Paul Biya pendant son discours. Le Contrat de développe-ment et désendettement (C2D) et le Budget d’investissement public (Bip) sont les autres financiers du deuxième pont sur le Wouri. Or en septembre 2012, les partenaires chinois semblaient tenir la corde au Ministère des Travaux publics pour être maître d’ouvrage. Aujourd’hui ils sont hors-jeu.

C’est plutôt la France qui ressort renforcée avec la présence de son ambassadrice Christine Robichon, aux côtés de Paul Biya, pour la cérémonie du futur pont sur le fleuve Wouri. Devant tout le parterre politique, administratif et économique de la région du Littoral mobilisé pour la circonstance. Avant même l’atterrissage sur le tarmac de l’aéroport international de Douala à 12h12, du Président de la République et de son épouse, le Gouverneur de la région du Littoral Joseph Beti Assomo conduisant la délégation administrative de sa région, des élus du Rdpc et des partis d’opposition comme le député Sdf de Wouri Centre Joshua Osih, constituaient le comité d’accueil. Que le couple présidentiel a salué dès sa descente d’avion à 12h21. Ensuite, tout au long du trajet vers la résidence présidentielle au quartier administratif Bonanjo, puis dudit lieu jusqu’au rond-point Deïdo, des élèves des établissements secondaires de Douala étaient massés de part et d’autre de la route pour acclamer Paul Biya...

Lire la suite sur Mutations

commentaires

Haut de page