Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Est-ce que les gros bonnets d'Hollywood ont aidé Israël à acheter des armes dans les années 1970 et 80 ? (Haaretz)

par Sam La Touch 24 Novembre 2013, 11:13 Holywood Israël Ventes d'armes Arnon Milchan Articles de Sam La Touch

Est-ce que les gros bonnets d'Hollywood ont aidé Israël à acheter des armes dans les années 1970 et 80 ?

Haaretz


Voir la Vidéo : Robert de Niro et les rumeurs au sujet du producteur de cinéma Arnon Milchan

Est-ce que les gros bonnets d'Hollywood ont aidé Israël à acheter des armes dans les années 1970 et 80 ? De longue date le producteur de film hollywoodien Arnon Milchan déclare que oui, dans une interview qui sera diffusée lundi sur l'émission de journalisme d'investigation israélien Uvda .

Hollywood est toujours à l'affût d' histoires à succès, et ce lundi il obtiendra les détails croustillants sur la façon dont un producteur travaillant à Hollywood depuis la fin des années 1970 a mené une double vie comme marchand d'armes et comme agent de renseignement israélien.

Arnon Milchan, le producteur israélien de succès cinématographiques tes que "Fight Club ", " Pretty Woman", et des centaines d'autres films, s'explique pour la première fois sur son implication dans des transactions clandestines dans le but d'acquérir des armes pour Israël et sur son travail visant à promouvoir le programme nucléaire présumé du pays.

Le magnat de film s'est entretenu avec la journaliste d'investigation israélienne Ilana Dayan pour la première saison de son émission d'investigation "Uvda" ("Fait"), et il parle de ses efforts pour engager ses collègues d'Hollywood dans son travail pour le ministère israélien de la Défense. La diffusion du spectacle de Keshet est prévu lundi 25 Novembre sur la chaîne israélienne Channel 2.

Ce n'est pas la première fois que le rôle de Milchan dans les ventes d'armes israéliennes et dans les services secrets est évoqué : il y a deux ans à peine, des auteurs comme Meir Doron et Joseph Gelman ont publié un livre intitulé «Confidentiel : La vie d'agent secret du magnat Arnon Milchan qui a retourné Holywood" - dans ce livre ils allèguent que Milchan était un agent du bureau d'Israël des relations scientifiques. Le bureau, dirigé par les grands espions Benjamin Blumberg et Rafi Eitan, a recueilli des informations pour les programmes secrets liés à la défense, incluant le programme nucléaire présumé d'Israël. Le bureau a été fermé après que Jonathan Pollard ait été arrêté pour espionnage au profit d'Israël en 1986.


L'émission "Uvda" contient toutefois quelques nouveaux détails choquants sur le travail de Milchan, y compris les allégations selon lesquelles des gros bonnets d'Hollywood comme le légendaire réalisateur Sydney Pollack et au moins un autre célèbre acteur primé, étaient impliqués dans son travail pour Israël.

Le rapport révèle que Pollack, décédé en 2008, a acquis des armes et d'autres équipements militaires pour Israël dans les années 1970. Lorsqu'on lui a demandé si Pollack connaissait les détails des transactions, Milchan déclare à Dayan, "Pollack savait, mais je ne voulais pas lui faire peur parce qu'il est Etats-Unien ... Il aurait pu dire « non ». Il a dit «non» à plusieurs reprises, mais il a aussi dit à plusieurs reprises «oui »".

Milchan a aussi déclaré à Dayan qu'il utilisait les services d'une grande star du cinéma pour attirer le scientifique US Arthur Biehl - un expert sur ​​les armes nucléaires et un co- développeur de la bombe à hydrogène - dans une réunion. Selon le rapport, Milchan a invité Biehl à la maison de l'acteur sous le prétexte que l'acteur était à la recherche de conseils scientifiques pour un projet sur ​​lequel il travaillait .

Milchan a dit qu'il pensait que Biehl pourrait coopérer parce que «Toute personne qui vit en Californie, est un «baiseur de star potentiel » Ils entendent « star » ... et ils accourent. "

Le producteur confie également à Dayan que sa double vie n'était pas toujours facile à mener, en particulier lorsque ce qu'il voulait, c'était de se consacrer au cinéma . " A Hollywood, ils n'aiment pas travailler avec un marchand d'armes , idéologiquement , " a-t-il dit . " [ Ils n'aiment pas travailler ] avec quelqu'un qui vit de la vente de mitrailleuses et du meurtre. Quand quelqu'un m'apportait un script, je devais passer une demi-heure à expliquer que je n'étais pas un marchand d'armes ... "

Milchan poursuit, " Si les gens savaient combien de fois j'ai risqué ma vie, de-ci delà, encore et encore, pour mon pays. Et soudain, [ je dois ] me défendre - . « Je ne suis pas un marchand d'armes, je ne vend pas d'armes à feu, je ne vends pas des roquettes. J'aurais dû être au courant de cela, de ce que je devais endurer, et dire : "Vas te faire foutre". Vous savez quoi, je l'ai fait pour mon pays et j'en suis fier " .

L'émission présente aussi des entrevues avec Robert De Niro, Russell Crowe, Ben Affleck et d'autres grands acteurs d'Hollywood.

Pendant ce temps, les films New Regency, la compagnie de Milchan, travaille sur quatre films qui sortiront en 2013-14, y compris "Noah", un film dirigé par Darren Aronofsky sur l'histoire du déluge biblique mettant en vedette, Emma Watson et Anthony Hopkins.

Traduction SLT.

Haut de page