Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Filmés par «Zone Interdite », trois clandestins camerounais portent plainte (Planet)

par Planet 26 Novembre 2013, 12:40 Cameroun Clandestins M6

Trois Camerounais filmés pour l’émission Zone Interdite diffusée dimanche sur M6 ont porté plainte vendredi dernier contre Tony Comiti, la boîte de production qui a fourni le reportage à la chaîne de télévision. Plus de détails.

Le reportage diffusé dimanche soir par M6 pour son émission Zone Interdite se retrouve actuellement au cœur d’une véritable polémique. Les journalistes l’ayant réalisé sont en effet accusés d’avoir profité de la vulnérabilité de trois clandestins camerounais. Ces derniers ont d’ailleurs porté plainte vendredi contre la société de production Tony Comiti – qui a fourni le reportage – pour plusieurs motifs. "Emile Zola, Matemb Ba Em, Alain Joseph Ebanga Ndoumou et Elie Mbock (…) estiment avoir été victimes d’un certain nombre d’infractions", a ainsi rapporté leur avocat, Me Jérémie Assous. Le conseil des trois plaignants a également précisé qu'ils se disaient abusés par les journalistes, lesquels les auraient encouragés à tenter de rejoindre la France illégalement et auraient même payé leur nourriture et leurs billets de train. Les clandestins ont d’ailleurs porté plainte pour "aide directe et indirecte à l’entrée et au séjour irrégulier" et pour "mise en danger de la personne" avec "omission de porter secours" et "escroquerie".

Le producteur dénonce des clandestins manipulés par un "avocat en quête de gloriole"

De son côté, la société de production a certes, reconnu par la voix de son avocat "avoir pris en charge leurs titres de transport, notamment en Italie et en France, ainsi que la nourriture et durant ce trajet", mais elle a toutefois insisté sur le fait que les trois Camerounais "ont toujours refusé de signer une quelconque autorisation d’enregistrement et de diffusion de leur images, malgré les nombreuses demandes de cette société de production". Le directeur de la société a, quant à lui, dénoncé "des insinuations fausses et diffamatoires". "Nous avons payé leur billet de train par humanité, comme dans le désert on donnerait de l’eau à quelqu’un qui a soif", a –t-il également expliqué au micro d’Europe 1. Selon lui, les trois clandestins sont "manipulés par un avocat en quête de gloriole".

Diffusé dimanche soir, le reportage s’attachait à montrer le parcours des clandestins qui veulent entrer en France via Lampedusa et la péninsule italienne, mais aussi la violence des passeurs et l’horreur de la traversée.

Filmés par «Zone Interdite », trois clandestins camerounais portent plainte (Planet)

commentaires

Haut de page