Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FRANCAFRIQUE : Les caciques de la droite se ressourcent

par Paul Martial 1 Novembre 2013, 14:49 Françafrique UMP

FRANCAFRIQUE : Les caciques de la droite se ressourcent

FRANCAFRIQUE : Les caciques de la droite se ressourcent

28 octobre 2013 par Paul Martial
Afriques en Lutte

Les pays du pré carré africain deviennent désormais une destination à la mode pour les caciques de la droite française et comme à l’accoutumée, on mélange allégrement les genres entre fonction publique, partis politiques et émissaire d’entreprise.

Copé, qui a participé au forum Forbes Afrique au Congo Brazzaville[1] invité par Denis Sassou-Nguesso pour pérorer sur le « Développement africain et [les] enjeux économiques pour le monde ». Comme tout le sait, Copé est un africaniste distingué et sa communication, a été décisive, à tel point que l’ensemble de la communauté scientifique l’a aussitôt oubliée.

Par contre, il a une vraie expertise, un vrai savoir-faire en matière d’élections. Ainsi il aurait pu avantageusement communiquer sur « la gestion de la crise après les fraudes électorales ». Un sujet qui aurait fait à coup sûr l’objet d’un partage d’expérience intéressant illustré par le parallèle entre l’UMP et le Congo Brazzaville.

Il pourrait aussi discourir sur la « la transparence nécessaire dans les actes économiques ». En effet, si les revenus du pétrole au Congo Brazzaville restent d’une forte opacité, celui de sa rémunération pour sa participation au forum Forbes l’est tout autant. La seule chose qui est sûre c’est que Sassou-Nguesso a mis un jet privé d’une cinquantaine de places à disposition pour caser les Alain Marsaud, député de la 10e circonscription des Français de l’étranger (Moyen-Orient, Sud de l’Afrique), Pascal Drouhaud, militant UMP responsable Afrique d’Alstom et autres porte flingue comme Christian Jacob Copé est allé aussi au Sénégal où il a soutenu Macky Sall et en Côte-d’Ivoire, pour faire vivre « le traité d’amitié et de coopération » (comme au bon vieux temps de Foccart) avec le RDR d’Alassane Ouattara, celui-là même qui a bénéficié des largesses de la France après qu’il ait été installé au pouvoir par l’armée française et les milices qui devraient rendre des comptes au tribunal pénal international.

La Côte-d’Ivoire semble être le nouveau lieu de ressourcement de la droite décomplexée. En effet, François Fillon, candidat affiché à la présidentielle et Christian Estrosi (maire UMP de Nice) ont fait aussi le déplacement. Quant à Guéant, faute d’avoir réussi à se faire élire député, il s’est engagé comme représentant de commerce pour différente société. Il est ainsi allé en Guinée Équatoriale tenter de refourguer un projet d’avion, le Skylandair. Il est allé aussi au Gabon, en Côte d’Ivoire et, tout récemment, en Centrafrique en jet privé pour vendre du matériel de sécurité et de surveillance.[2]

Certains observateurs font remarquer que le « succès » de la collecte de l’UMP pour rembourser les frais engagés dans la campagne présidentielle de Sarkozy, suite à l’invalidation des comptes de campagne, pourrait s’expliquer aussi en partie par ces voyages. En d’autres termes, il n’est pas sûr que cela soit seulement le fait de « compatriotes de la France forte », pour reprendre la langue de bois de l’UMP, qui ont généreusement souscrit à la collecte. On se souvient des déclarations fracassantes sur le convoyage des valises remplies d’argent de Bourgi venant du Sénégal, de Côte-d’Ivoire et du Gabon.[3]

Rachida Dati qui avait, en juillet 2013, accompagné Copé pour le forum Forbes est retournée au Congo, invitée par le gouvernement congolais pour son expertise sur la parité, les violences faites aux femmes et le… reboisement.

Ce voyage est particulièrement important pour le Congo Brazzaville, en effet Rachida Dati s’est engagée en tant que parlementaire européenne à tout faire pour que l’Union soutienne le projet de création … d’un zoo[4].

Elle a demandé, via l’ambassade du Gabon à Paris, une demande d’audience à Bongo certainement pour parler jardin d’acclimatation.

Ce n’est un secret pour personne, la droite est en train de se déchirer avec en ligne de mire la prochaine élection présidentielle. Chaque écurie affûte ses armes. Or la bataille risque d’être onéreuse.

Beaucoup s’interrogent sur le voyage de Nadine Morano en Côte-d’Ivoire. Cette dernière est trésorière de l’association « les amis de Nicolas Sarkozy ». Rappelons que la Côte-d’Ivoire où Sarkozy s’était personnellement impliqué en défendant l’annulation de sa dette et l’octroi de prêts substantiels. Quelques semaines avant, Copé lui avait coupé les cordons de la bourse de l’UMP.

Nadine Morano qui se découvre une passion pour l’Afrique et les Africains, enfin surtout ceux des quartiers riches de Paris, a elle aussi demandé une audience à Bongo, à croire que ce brave garçon est en train de remplacer Bettencourt.

Paul Martial

[1] http://www.forumforbesafrique.com/i...

[2] http://www.liberation.fr/politiques...

[3] http://www.lejdd.fr/Politique/Actua...

[4] http://www.sassou.net/fespam-denis-...

commentaires

Haut de page