Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La FIJ et la FAJ saluent la Résolution de l’ONU sur l’impunité et l’audience publique sur l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo (IFJ)

par IFJ 27 Novembre 2013, 21:35 Norbert Zongo Burkina Faso Journalisme

La FIJ et la FAJ saluent la Résolution de l’ONU sur l’impunité et l’audience publique sur l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo (IFJ)

La FIJ et la FAJ saluent la Résolution de l’ONU sur l’impunité et l’audience publique sur l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo

La Fédération des Journalistes Africains (FAJ) a rejoint aujourd'hui la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) pour saluer l'adoption d'une Résolution de l'Assemblée Générale des Nations Unies établissant la date du 2 Novembre comme la Journée Internationale pour mettre fin à l'impunité des crimes commis contre les journalistes.

Ce nouveau développement intervient à la veille de l'ouverture par la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples d'une audience publique portant sur l'affaire de l'assassinat en 1998 de Norbert Zongo, prévu ce 28 novembre à Arusha en Tanzanie.

L'Assemblée Générale des Nations Unies a adopté hier 26 novembre par consensus la Résolution sur la sécurité des journalistes et sur la journée internationale contre l'impunité des crimes contre les journalistes. La Résolution comporte un appel pour faire du 2 novembre une journée officielle des Nations Unies, à commémorer chaque année.

En Afrique, les journalistes sont agressés, tués et emprisonnés sans aucune poursuite contre les auteurs de ces crimes, la plupart étant des agents de sécurité dépendant de l'Etat ou des groupes criminels ou privés.

La Résolution condamne sans équivoque toutes les attaques, intimidations et violences sur les journalistes et les professionnels des médias. Elle appelle les Etats membres de l'ONU à protéger les journalistes, et s'assurer que tous les crimes contre eux sont punis. Tout en soutenant le Plan d'Action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité, la Résolution appelle également les Etats à promouvoir un environnement dans lequel les journalistes et les professionnels des médias peuvent travailler de manière indépendante sans aucune interférence.

« Nous saluons l'adoption de cette importante Résolution et appelons les Etats membres et les procureurs africains à faire de même », a déclaré Mohamed Garba président de la FAJ. « Nous restons confiants que ce développement positif va contribuer à renforcer notre campagne pour mettre un terme à l'impunité des crimes commis contre les journalistes », a-t-il ajouté.

Sur la même lancée, la Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples commence demain une audition publique sur l'assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses collègues au Burkina Faso. L'audition aura lieu durant la 31ème Session ordinaire de la Cour à Arusha en Tanzanie.

Norbert Zongo, un journaliste d'investigations originaire du Burkina Faso et ses compagnons Abdoulaye Nikiema alias Ablassé, Ernest Zongo, Blaise Ilboudo, et son frère Ernest Zongo, ont été assassinés dans leur pays en 1998. Les plaignants sont représentés par Anselm Odinkalu Chidi (Nigeria) et Ibrahima Kane (Sénégal), tandis que le défendeur est représenté par des avocats de l'Etat du Burkina Faso.

« Nous suivons cette affaire à la Cour Africaine et espérons que l'adoption de la Résolution des Nations Unies va ouvrir la voie à la Cour et au Procureur pour engager une croisade contre l'impunité en Afrique », a déclaré Gabriel Baglo, directeur pour l'Afrique de la FIJ.

Pour plus d'information veuillez contacter la FIJ au: +221 33 867 95 86/87

La FIJ représente 600.000 journalistes dans 134 pays

La FAJ représente plus de 50.000 journalistes dans 40 pays en Afrique

commentaires

Haut de page