Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France pompier pyromane en Centrafrique

par Sam La Touch 26 Novembre 2013, 21:13 Centrafrique Armée française France Françafrique François Hollande Djotodia Fabius Articles de Sam La Touch

La France pompier pyromane en Centrafrique

La France pompier pyromane en Centrafrique
Blog SLT

La France va déployer plus de 1000 soldats français sur son porte-avions centrafricains. Après plus de 8 mois de crimes organisés par les troupes rebelles de la Séléka soutenues par le Tchad voisin et par la Françafrique (Centrafrique : retour sur la non intervention française (BdA) ), le "warlord" François Hollande après avoir refusé l'intervention des centaines de soldats français stationnés à Bangui en mars 2013 a décidé d'intervenir pour ramener soit-disant la paix au pays. Le Premier Ministre français Laurent Fabius qui jusque là avait refusé toute intervention militaire au prétexte que le "Centrafrique n'est pas le Mali" a donc fait marche arrière et depuis septembre promet une réponse militaire face au chaos organisé par la Séléka. Le seul hic est que les leaders politiques de la Séléka sont choyés par Paris et ont été reçus par le même Laurent Fabius récemment au Quai d'Orsay (Quai d'Orsay Rencontre de Laurent Fabius avec le Premier ministre de la RCA le 25 novembre) tandis que l'Etat français a lâché son dictateur Bozizé pour son nouveau favori Michel Djotodia bien en presse à Paris. Une mansuétude rare quant on sait que si "génocide" il y a en RCA, alors les leaders politiques en poste actuellement soutenus par la France et portés par la Séléka ont une lourde part de responsabilité. On en vient même à se demander si l'intervention militaire française a pour mission d'assoir le nouveau pouvoir du dictateur Djotodia choisi par Paris contre son prédécesseur Bozizé.

Trois questions reviennent :

1. Pourquoi la France n'est pas intervenue en mars 2013 lors du coup d'Etat mené par la Séléka et qui a porté au pouvoir Djotodia alors que tous les signaux étaient au rouge et que la Séléka a enfreint l'accord de paix en vigueur en RCA ? N'y avait-il pas des accords de coopérations militaires entre l'ancien dictateur Bozizé mis en place par la France et l'Etat français comme pour la Côte d'Ivoire du Président démocratiquement élu Laurent Gbagbo (dont on sait à présent le double jeu joué par l'armée française en faveur des rebelles) ?

2. Quels sont les liens entre la Séléka, la France et le Tchad lorsque l'on sait que des mercenaires français ont apporté leur soutien au nouveau dictateur en place en RCA (Centrafrique : retour sur la non intervention française (BdA) ) ?

3. Quelle est la finalité de l'intervention militaire française en RCA ? S'agit-il de pacifier le pays pour le compte du nouveau dictateur Djotodia installé indirectement par Paris ?

Pendant ce temps là, la majorité des médias français financés par l'Etat entonne le chant racialiste de la (néo)coloniale salvatrice tout en masquant aux citoyens lambda la manière dont depuis les "indépendances" Paris choisit les dictateurs en Centrafrique de Bokassa à Djotodia.

Lire aussi :
- Centrafrique. Les leaders politiques de la Séléka impliqués dans un "génocide" seront reçus à l'Elysée
- RCA: Fabius rencontrera le 13.10.13 le dictateur et chef de guerre Djotodia à Bangui

- Centrafrique : Le dictateur Idriss Déby soutenu par la France a officieusement aidé les rebelles de la Seleka (L'Humanité)
- La France complice de crimes de guerre en Centrafrique ?
- Centrafrique : le nouveau dictateur Djotodia protégé par la France échappe à un lynchage populaire
- Centrafrique : retour sur la non intervention française (BdA)

La France pompier pyromane en Centrafrique
La France pompier pyromane en Centrafrique

commentaires

Haut de page