Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le désastre sanglant de la politique britannique menée en Libye, en Irak et en Afghanistan révélé

par Sam La Touch 20 Novembre 2013, 09:03 Libye Irak Afghanistan Grande-Bretagne USA

Le désastre sanglant de la politique britannique menée en Libye, en Irak et en Afghanistan révélé
Le désastre sanglant de la politique britannique menée en Libye, en Irak et en Afghanistan révélé

par Simon Jenkins



Article intitulé "The Bloody Disaster of Libya, Iraq and Afghanistan is Laid Bare" traduit par SLT

Quarante-trois personnes sont mortes vendredi 15 novembre suite à des affrontements entre milices en Libye, tout comme vingt deux le dimanche 17 novembre suite à des attentats en Irak. En Helmand (province du sud-ouest de l'Afghanistan, ndlr), un retour des talibans au pouvoir est maintenant envisagé. Pourquoi devrions-nous nous en soucier ? Pourquoi les médias devraient-ils traiter ces informations ?


La réponse est que nous avons notre part de responsabilité. Les trois guerres étrangères menée par la Grande-Bretagne dans la dernière décennie visant à renverser au travers d'interventions militaires des gouvernements installés ont toutes abouti à un désastre.

Dans chaque cas - la Libye, l'Irak et l'Afghanistan - il était facile de dénoncer le caractère maléfique des régimes en place. Ils nous ont été présentés comme les méchants qu'il fallait arrêter. Pourtant, la destruction de l'organisation, de la loi et de l'ordre d'une nation est dévastateur, aussi cruel que l'organisation du régime ait pu l'être auparavant. Les Irakiens d'aujourd'hui ne font que répéter que, qu'en dépit de la tyranie du règne de Saddam Hussein, sous son règne les citoyens les plus ordinaires et leurs familles pouvaient marcher dans les rues la nuit sans craindre d'être assassiné ou enlevé. Les différences religieuses étaient tolérées. L'Irak aurait dû être un Etat moderne, riche en pétrole. Même les Kurdes, martyrisé par Saddam dans le passé, jouissaient d'une certaine autonomie et d'une paix relative.


Dans chacun de ces cas, la Grande-Bretagne et ses alliés, surtout aux USA, est intervenu pour renverser l'armée, dissoudre le gouvernement, démonter l'appareil judiciaire et laisser les milices se déchaîner contre la population. Peu ou rien n'a été fait pour remplacer l'anarchie résultante des guerres impérialistes pour un nouvel ordre. La reconstruction de ces nations a été un fiasco. Les bombes britanniques qui ont détruit les bâtiments gouvernementaux à Kaboul, à Bagdad et Tripoli n'ont pas aider à les remplacer, ni ceux qui y travaillaient. Ceux qui sont responsables de la chute de la destruction de ces pays se sont félicités de leur travail puis sont rentrés chez eux .

Il est difficile de masquer la misère et le chaos créé par les soi- disant «interventionnisme libéral ». Il est difficile d'imaginer une politique étrangère plus immorale, s'attaquant au monde (principalement musulman), massacrant les peuples et semant l'anarchie. C'est pourquoi les conséquences sanglantes et tragiques de ces politiques devraient figurer en gros titres dans la presse. Ceux qui cherchent le prestige politique au travers de la violence sur les peuples étrangers ne devraient jamais être autorisés à oublier leurs actes.

Traduction SLT

commentaires

Haut de page