Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dictateur Faure Eyadema plaidera t-il la cause du dictateur Sassou Nguesso auprès du "chef de guerre" François Hollande ?

par MINGWA BIANGO 12 Novembre 2013, 19:09 Togo Congo-Brazzaville Françafrique France Faure Eyadéma Sassou Nguesso

Le dictateur Faure Eyadema plaidera t-il la cause du dictateur Sassou Nguesso auprès du "chef de guerre" François Hollande ?

Faure Eyadema plaidera t-il la cause de Sassou Nguesso à François Hollande ? Par MINGWA BIANGO

Ne revenons pas sur l’épisode comique de la chute de cheval, de mule ou de poney comme certains le prétendent, de Sassou Nguesso que nous avons rapportée. Il est clairement établi que Sassou Nguesso est devenu le banquier-prêteur de quelques états Ouest-Africains ; l’argent qui n’est pas détourné par les enfants et neveux est maintenant prêté sans espoir de retour à ces emprunteurs indélicats.

La visite de Faure Eyadema du 3 au 5 novembre 2013 à Oyo (village natal de Sassou Nguesso) , capitale incontestée de l’obscurantisme à défaut d’être celle officielle du Congo, et dans un pays réputé pour ces incessantes coupures d’électricité et d’eau, avait entre autres objectif de solliciter un prêt en milliards FCFA à Sassou Nguesso qui n’en demande pas moins, mais pas seulement !

L’emprise totale et mystique de Sassou Nguesso sur Faure Eyadema…

Totalement irrationnel pour les occidentaux, le pouvoir de la mystique et son emprise sur l’homme noir, intellectuel ou non est considérable, et souvent, son influence se révèle néfaste sur le comportement des africains. L’irréel, le monde des esprits a plus d’emprise sur l’homme noir que le monde réel.

Le 24 janvier 1974 survenait à Sarakawa la catastrophe aérienne de l’avion du Président Togolais Gnassingbé Éyadema, dans lequel il fut le seul survivant. Cet évènement finit par conforter l’ancien dictateur Togolais, que seul ses gris-gris et talismans avaient permis de l’épargner.

C’est dans cet environnement mystique du rituel initiatique EVALA pratiquée à Pya-Hodo (village natal des Eyadema), que Faure a été baigné pendant toute son enfance et adolescence. Comme son père, il voue un culte à la lumière des esprits !

L’initiation à la Franc-maçonnerie du président togolais Faure Eyadema par le frère de l’obscurantisme et dictateur Sassou Nguesso, n’est que la continuité de sa fascination pour le monde paranormal. Mais la maçonnerie sous les tropiques, que des dictateurs comme Omar Bongo et Sassou Nguesso ont dévoyée par le satanisme et les dérives mafieuses, est pour ces despotes éclairés, un outil de soumission mentale pour tous ceux qu’ils initient comme Faure Eyadema.

faure eyadema le filleul de sassou

Faure Eyadema plaidera la cause de Sassou Nguesso auprès de François Hollande.

C’est un truisme, le dictateur de Brazzaville est obsédé par François Hollande qui l’ignore, et dont il scrute l’agenda africain. Le président togolais Faure Gnassingbé sera reçu ce vendredi 15 novembre à 15 heures par François Hollande à l’Elysée. Gageons que le premier sera porteur d’un message au moins subliminal de Sassou Nguesso pour le second et, en faisant un petit peu de mauvais esprit comme toujours, que le montant du prêt tiendra compte du résultat.

Faure Gnassingbé Eyadéma n’est-il pas le modèle idéal dont le dictateur congolais veut s’inspirer pour son héritier Denis-Christel et l’exemple dont l’Elysée-Hollande doit tenir compte : une succession quasi-monarchique dans toute république bananière ?

Déclaré persona non grata au mini-sommet sur la crise centrafricaine du 19 septembre 2013, en marge de l’intronisation du Président Malien Ibrahim Boubacar Keita, l’encombrant dictateur congolais use de tous les moyens pour s’imposer comme l’interlocuteur privilégié de l’Elysée sur le chaos qui règne à Bangui, et « arriver en Guest Star » au Sommet France-Afrique de l’Elysée , officiellement intitulé « Sommet pour la paix et la sécurité en Afrique », qui se tiendra du 6 au 7 décembre prochain à Paris.

Actuellement Président du comité de suivi de la communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) sur la situation en Centrafrique, Sassou Nguesso a organisé le 8 novembre 2013 à Bangui, la 3e réunion du groupe international de contact pour la Centrafrique qui a été boudée par tous ses homologues de la sous-région, d’Ali Bongo du Gabon à Idriss Déby du Tchad. La diplomatie de la corruption ne fonctionne plus !

Mais, nous ne doutons pas que tous ces Chefs d’Etats africains débiteurs et redevables de Sassou Nguesso, charlatan des Pays Pauvres Très Endettés, œuvreront dans la préparation du prochain sommet France-Afrique, pour que soit reconnue la contribution essentielle du dictateur congolais à la paix et à la sécurité du continent.

Sassou Nguesso n’était qu’une imposture congolaise. Son immense fortune bien mal acquise l’autorise dorénavant à le surclasser en imposture africaine !

Par Mingwa Biango

Cercle de réflexion pour des idées nouvelles

Diffusé le 10 novembre 2013, par www.congo-liberty.com

commentaires

Haut de page