Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les retombées radioactives de Fukushima entraînent des hypothyroïdies chez les bébés en Californie

par The Ecologist 19 Novembre 2013, 22:20 Fukushima USA Californie hypothyrïdie Articles de Sam La Touch

Les retombées radioactives de Fukushima entraînent des hypothyroïdies chez les bébés en Californie
Les retombées radioactives de Fukushima entraînent des hypothyroïdies chez les bébés en Californie
The Ecologist
par Chris Busby
http://www.theecologist.org/News/news_analysis/2164974/fukushima_fallout_damaged_thyroid_glands_of_california_babies.html



Résumé : Selon un article à paraître dans l'Open Journal of Pediatrics, cité par The Ecologist, des chercheurs auraient retrouvé des taux significativement plus élevés d'hypothyroïdie chez les bébés nés durant la phase correspondant aux explosions de Fukushima que ceux nés avant ou après cette période.

Une nouvelle étude sur la santé des bébés nés en Californie montre un excès significatif d'hypothyroïdie lié aux effets de faibles quantités de retombées radioactives de Fukushima. Ces hypothyroïdies seraient causées par la contamination radioactive qui a traversé le Pacifique sur plus de 8000 kilomètres. L'étude devrait être publiée la semaine prochaine dans l'Open Journal of Pediatrics.

L'hypothyroïdie congénitale est une maladie rare mais grave qui affecte normalement environ un enfant sur ​​2000, et qui exige une intervention clinique - la croissance des enfants souffrant de cette maladie est affectée si ils ne sont pas traités. Tous les bébés nés en Californie sont suivis à la naissance subissent des prélèvements pour doser les concentrations de thyréostimuline (TSH) dans le sang, car des taux élevés indiquent une hypothyroïdie .

Joe Mangano et Janette Sherman du projet de santé publique de radioprotection de New York et, Christopher Busby, chercheur invité à l'Université Jacobs, à Bremen dans le Maine, ont examiné le taux d'hypothyroïdie congénitale (HC) chez les nouveaux-nés en utilisant les données obtenues à partir de l'État de Californie durant la période des explosions de Fukushima.

Leurs résultats sont publiés dans leur article "Changes in confirmed plus borderline cases of congenital hypothyroidism in California as a function of environmental fallout from the Fukushima nuclear meltdown" (Les changements dans les cas confirmés et limites d'hypothyroïdie congénitale en Californie sont liées aux retombées environnementales de la catastrophe nucléaire de Fukushima). Les chercheurs ont comparé les données pour les bébés exposés à l'iode-131 radioactif et nés entre le 17 mars et le 31 décembre 2011 avec des bébés non exposés nés en 2011, avant les expositions ainsi que ceux qui sont nés en 2012.


Les cas confirmés d'hypothyroïdie, définis comme ceux ayant un niveau de TSH supérieur à 29 unités a augmenté de 21 % dans le groupe des bébés qui ont été exposés à l'iode radioactif en excès durant leur vie intra-utérine [*]. Le même groupe d'enfants a connu une augmentation de 27% dans les « cas limites » [**] .

Contrairement à de nombreux rapports, l'explosion des réacteurs et des piscines de combustible usé de Fukushima a produit des niveaux de contamination radioactive qui étaient comparables avec la catastrophe de Tchernobyl en 1986. En utilisant les estimations faites par le Laboratoire Norwegian Air, il est possible d'estimer que plus de 250PBq (200 x 1015) Bq de l'iode -131 (demi-vie 8 jours) ont été libérés à Fukushima...


Lire la suite sur The Ecology

Chris Busby est secrétaire scientifique du Comité Européen sur le Risque de rayonnement. Pour plus de détails et accéder à son CV actuel www.chrisbusbyexposed.org.
Pour accéder à son travail voir www.greeenaudit.org, www.llrc.org et www.nuclearjustice.org

Tradution SLT
-------------------------------------------

Pour les statisticiens:
* RR 1.21, 95% CI 1.04-1.42; p = .013
** RR 1.27, 95% CI 1.2-1.35; p = .00000001.

commentaires

Haut de page