Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Négociations de Genève sur le nucléaire iranien : les députés iraniens accusent Laurent Fabius d'être le porte-parole du régime israélien

par Sam La Touch 9 Novembre 2013, 20:29 Iran France Israël Nucléaire Genève négociations Articles de Sam La Touch

Négociations de Genève sur le nucléaire iranien : les députés iraniens accusent Laurent Fabius d'être le porte-parole du régime israélien
Négociations de Genève sur le nucléaire iranien : les députés iraniens accuse Laurent Fabius d'être le porte-parole du régime israélien.



Traduction d'un article de Press TV par SLT. Article intitulé originellement :

"Le ministre français des Affaires étrangères essaie de faire chanter Téhéran sur la question du nucléaire : selon des députés iraniens"


Les députés iraniens ont accusé le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, d'essayer de faire "chanter" Téhéran sur son programme nucléaire.


Le porte-parole de la sécurité nationale du Parlement et de la politique étrangère, Seyyed Hossein Hosseini Naqavi, a déclaré que le ministère français des Affaires étrangères tente de faire "chanter" Téhéran, décriant l'attitude illogique du représentant français durant les négociations.

"Alors que les Français veulent améliorer les relations entre Téhéran et Paris, le gouvernement français, malheureusement, préfère le point de vue du régime sioniste [d'Israël] à ​​ce que veut le peuple français", a déclaré Naqavi Hosseini .

Pendant ce temps Ismail Kowsari, un autre membre du comité, a critiqué l'attitude de Laurent Fabius comme représentant le régime israélien dans les pourparlers, en disant que ses commentaires font que l'Iran est de plus en plus pessimiste quant aux pourparlers.

Dans une interview au début du troisième jour des négociations nucléaires entre l'Iran et les six puissances mondiales, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a dit que les "préoccupations " d'Israël doivent être pris en considération au cours des négociations.

" Il est nécessaire de prendre pleinement en considération les préoccupations sécuritaires d'Israël et celles de la région", a dit Fabius à la radio France Inter à Genève samedi matin.


Le ministre français des Affaires étrangères a déclaré que Paris n'avait pas accepté une première ébauche d'un accord entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la France et la Grande-Bretagne - plus l'Allemagne .

Le vendredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fermement dénoncé un éventuel accord dans le cadre des négociations sur le nucléaire en le qualifiant de "très, très mauvais."

Les négociations de deux jours entre l'Iran et le groupe des six puissances ont commencé jeudi à Genève, toutefois, les négociations se sont tendues au troisième jour, qui n'était initialement pas prévu, alors que les négociateurs ont fait pression pour qu'un accord sur le nucléaire civil de l'Iran soit signé.

Source :
Press TV French FM trying to blackmail Tehran over nuclear issue: Iran MPs

commentaires

Haut de page