Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle alliance Israélo-franco-saoudienne au Proche et au Moyen-Orient

par Sam La Touch 12 Novembre 2013, 14:59 Iran Israël Arabie Saoudite Pays du Golfe France Accord de Genève Syrie Articles de Sam La Touch

Nouvelle alliance Israélo-franco-saoudienne au Proche et au Moyen-Orient
Nouvelle alliance Israélo-franco-saoudienne au Proche et au Moyen-Orient



Le sabotage de l'accord sur le programme nucléaire de l'Iran à Genève par la France illustre la façon dont la nouvelle alliance entre Israël, la France et les pays du Golfe peuvent perturber la stratégie des présidents Barack Obama et Vladimir Poutine pour résoudre de manière diplomatique les tensions au Proche et au Moyen-Orient.

Cette nouvelle alliance soutient la guerre à outrance en Syrie en entraînant et armant massivement les rebelles. Le pied de nez fait par le chef de la diplomatie français à la communauté internationale lors de la rencontre de Genève autour du nucléaire iranien apparaît à bien des égards pour nombre d'observateurs comme un soutien masqué de la France au régime israélien et aux pays du Golfe qui sont des farouches adversaires de l'Iran chiite.

Laurent Fabius ne s'est pas caché, lors des tractations de Genève, de la nécessité de protéger les intérêts israéliens face aux ambitions iraniennes. Fabius a invoqué ouvertement " les problèmes de sécurité d'Israël " et a annoncé que son pays n'allait pas signer ce projet d'accord. Mais ce qui apparaît en filigrane est le soutien inconditionnel français aux pays du Golfe dont l'économie française semble dépendre grandement.

La détérioration de la situation économique et le marasme sondagier dans lequel est plongé François Hollande - leader français le plus impopulaire de la Vème République - mette la France dans une position d'étroite dépendance économique à l'égard des pays du Golfe où de fabuleux contrats semblent guider la politique étrangère internationale du gouvernement français.

En Juillet, la société française Veolia a remporté un contrat de 500 millions de dollars pour construire et exploiter des usines de dessalement d'eau en Arabie Saoudite. Le mois dernier, le ministre français de la Défense Jean- Yves Le Drian a célébré la signature d'un accord de 1,5 milliard de dollars avec l'Arabie saoudite pour rénover six de ses navires. En Juillet, l'allié de l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, a signé un contrat de 913 millions $ avec la France pour acheter deux satellites militaires Hélios et les contrats d'armements entre la France et les pays du Golfe s'annonce prometteurs. La France courtise aussi le Qatar et les Emirats arabes unis pour vendre des avions de combat "Rafale", un contrat potentiel de plusieurs milliards de dollars. Enfin, le groupe nucléaire français Areva est en lice avec des concurrents occidentaux pour construire et exploiter des centrales nucléaires aux Emirats arabes unis. Sans compter sur l'entraînement et l'équipement militaire français apporté à l'armée saoudienne qui organise d'étranges manoeuvres dans ses régions montagneuses. Certains commentateurs y voient les prémisses d'une intervention militaire étrangère en Syrie portée par cette nouvelle alliance qui pourrait être soutenue aussi dans les coulisses par certains lobbys militaro-industriels aux Etats-Unis.

Source :
Irib Une attaque terrestre saoudienne contre la Syrie à l'aide de la France?
ICH France Wrecks P5+1 Deal for Arab Money

commentaires

Haut de page