Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand la Grande-Bretagne assimile "le terrorisme avec le journalisme"

par Sam La Touch 2 Novembre 2013, 06:38 Grande-Bretagne NSA GCHQ The Guardian Snowden Greenwald Miranda Article de Sam La Touch

Quand la Grande-Bretagne assimile "le terrorisme avec le journalisme"

Après les poursuites à l'encontre du quotidien britannique The Guardian, le gouvernement et la justice britanniques ont mis en cause le concubin du journaliste Glenn Greenwald pour acte "d'espionnage" et de "terrorisme". Celui-ci, David Miranda, aurait transporté en août dernier, des documents fournis par l'ex-agent de la NSA et de la CIA, Edward Snowden, mettant en danger "la sécurité nationale" de par les révélations que ces documents fourniraient sur les actions de la NSA et du GCHQ (Government Communication Headquarters, les grandes oreilles britanniques sur l'Europe).

David Miranda a été détenu et interrogé pendant neuf heures à l'aéroport Heathrow de Londres le 18 août lors d'un voyage de l'Allemagne vers le Brésil. Une fois de retour au Brésil , il a déposé une action en justice contre le gouvernement britannique, pour demander une révision judiciaire de la détention et exiger que les matériaux saisis chez lui par les autorités britanniques lui soit retourné.

À une audience lors du procès de Miranda cette semaine à Londres, un rapport préparé par Scotland Yard en consultation avec l'agence de contre-espionnage MI5 , a été versé au dossier, selon Reuters.

Le journaliste Greenwald, qui a révélé au travers du Guardian certains documents du lanceur d'alerte Snowden, condamne les autorités britanniques pour avoir qualifié le travail d'information de Miranda de «terrorisme». Glenn Greenwald a déclaré à Reuters que les autorités britanniques "assimilaient explicitement le terrorisme avec le journalisme ".

Source : UK: Greenwald’s partner involved in ‘espionage’ and ‘terrorism’ in carrying Snowden docs

Lire aussi chez SLT :
- NSA, Snowden et révélations : un récapitulatif
- Le Premier ministre britannique menace le journal britanique THE GUARDIAN...

Quand la Grande-Bretagne assimile "le terrorisme avec le journalisme"

commentaires

Haut de page