Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDC : nouvelle offensive de l’armée, le M23 dépose les armes

par Afrik.com 3 Novembre 2013, 20:33 RDC M23

RDC : nouvelle offensive de l’armée, le M23 dépose les armes
RDC : nouvelle offensive de l’armée, le M23 dépose les armes
Afrik.com 

L’armée congolaise avait lancé ce dimanche une nouvelle offensive contre les rebelles du M23 dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Une dernière offensive puisqu’on apprend que les rebelles du M23, très affaiblis, ont demandé l’arrêt immédiat des combats.

 

L’armée congolaise avait poursuivi sa traque contre les rebelles du M23 dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Elle avait de nouveau lancé une offensive ce dimanche contre les dernières bastions de la rébellion, où étaient retranchés encore quelques uns de ses éléments dans des collines de la région. L’information avait été donnée ce dimanche par le général Lucien Bahuma, commandant de la 8e région militaire congolaise. « Nous sommes en train de pilonner Mbuzi après l’artillerie vient l’infanterie », avait indiqué le général.

Très affaiblie, le M23 comptait en effet ses heures, selon l’armée congolaise. Elle a infligé à la rébellion de lourdes défaites depuis plus d’une semaine, reprenant ses principales bastions qu’elle contrôlait jusque-là. Leur fief politique Bunagana est tombé mercredi dernier. Un responsable de l’armée, le lieutenant-colonel Olivier Hamul, également porte-parole de l’armée pour la province du Nord-Kivu, avait donné « une dernière chance à tous les combattants du M23 de se rendre ». Selon lui, les rebelles étaient « pris en étau ».

« Nous ordonnons à toutes les forces de l’Armée révolutionnaire congolaise la cessation immédiate des hostilités avec les Forces armées de la République démocratique du Congo et de s’abstenir de tout acte ou comportement contraire à cet ordre, ceci pour permettre la poursuite du processus politique », a déclaré Bertrand Bisimwa dans un message on ne peut plus clair.

De son côté, la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (RDC), qui avait déployé une brigade pour prêter main forte aux soldats congolais, afin de venir à bout de la rébellion, avait affirmé que les combats dans l’est du pays étaient arrivés à leur phase terminale. Ce qui s’est justifié avec l’annonce faite de la demande par le M23 de l’arrêt des hostilités.

commentaires

Haut de page