Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RDC: plus de 900 morts dans les derniers combats entre FARDC et M23 (Radio Okapi)

par Radio Okapi 26 Novembre 2013, 10:21 RDC Afrique M23 Combats

RDC: plus de 900 morts dans les derniers combats entre FARDC et M23 (Radio Okapi)
RDC: plus de 900 morts dans les derniers combats entre FARDC et M23

Radio Okapi

L’opération «Pomme-Orange », lancée par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) contre la rébellion du M23 a été un succès. C’est ce qu’a déclaré dimanche 24 novembre le général Bauma Ambamba, commandant de la 8ème région militaire qui pilotait cette opération. D’après lui, 715 rebelles, 201 militaires et 3 casques bleus ont été tués.

Lors d’un point de presse tenu à Kanyaruchinya à 10 km au nord de Goma, le général Bauma Ambamba a donné le bilan suivant:

«Du côté des Forces armées de la RDC, morts: 201 et 680 blessés. Du côté de l’ennemi, 715 morts comptés sur terrain. Les rendus, 543 dont 72 rwandais et 28 ougandais.»

Parmi les morts, on compte aussi trois casques bleus tanzaniens qui combattaient aux côtés des FARDC dans le cadre de la brigade d’intervention des Nations unies.

Lire aussi: RDC: l’armée a conquis les tout derniers bastions du M23

Toujours d’après le commandant de l’opération «Pomme-Orange », avant leur fuite en Ouganda et au Rwanda, certains combattants du M23 avaient détruit du matériel militaire et abandonné d’autres.

Prévue pour 30 jours, «Pomme-Orange » n’a duré que dix jours, soit du 25 octobre au 10 novembre, période au cours de laquelle le M23 a été neutralisé totalement.

Pour le Général Bauma, les objectifs fixés à cette opération militaire ont été atteints, car «les rebelles ont été démantelés des territoire qu’ils occupaient » depuis plus d’une année.

La victoire des FARDC sur le M23 a eu comme conséquence la reddition massive de plusieurs autres combattants en provenance des différents groupes armés actifs dans la province. A ce jour, 1 020 miliciens et 96 enfants se sont rendus aux FARDC et à la Monusco, a-t-il précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Nord-Kivu: plus de 300 tonnes de munitions du M23 découvertes à Chanzu
Pourparlers de Kampala : le M23 doit signer une reddition sans condition, selon l’Unafec

commentaires

Haut de page