Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un groupe autonome de l'Est de la Libye défi le gouvernement en créant sa propre firme pétrolière

par Sam La Touch 11 Novembre 2013, 13:11 Libye Balkanisation Cyrénaïque Articles de Sam La Touch

Un groupe autonome de l'Est de la Libye défi le gouvernement en créant sa propre firme pétrolière

Un groupe autonome de l'Est de la Libye défi le gouvernement en créant sa propre firme pétrolière


Selon Reuters, après s'être emparé de plusieurs ports, un mouvement autonome dans l'est de la Libye a déclaré dimanche qu'il avait formé une compagnie pétrolière régionale afin de commencer à vendre du brut. Il s'agit ouvertement d'un défi pour le gouvernement de Tripoli, qui lutte pour prendre le contrôle des installations pétrolières .

L'annonce, assorti d'un projet de création d' une banque centrale et orientale, est un coup dur porté aux efforts déployés par le Premier ministre Ali Zeidan afin de rouvrir les ports pétroliers sous le contrôle d'un assortiment de milices, de tribus et de fonctionnaires dont les revendications portent sur des droits politiques ou des salaires plus élevés.

La capacité de production actuelle est à une fraction de sa capacité réelle de 1,25 millions de barils par jour et le premier ministre, Ali Zeidan, a indiqué que la Libye pourrait avoir des difficultés à couvrir ses dépenses budgétaires à partir du mois prochain.

Le gouvernement Zeidan a du mal à contrôler les milices qui ont contribué à renverser Mouammar Kadhafi en 2011, mais qui ont gardé leurs armes .

Dans l'Est du pays, région connue sous le nom Cyrénaïque, les tribus et les milices ont fait pression pour obtenir un système de gouvernement fédéral, et pour le partage du pouvoir avec l'ouest et le sud du Fezzan.

L'auto-proclamé premier ministre du gouvernement de la Cyrénaïque, Abd- Rabbo al- Barassi, a déclaré que la compagnie pétrolière de l'Est serait basée pour l'instant à Tobrouk, qui abrite le port de Hariga où les manifestants vendredi dernier ont empêché un navire-citerne affrété par le gouvernement de charger 600.000 barils de pétrole brut à destination de l'Italie.

"Nous avons formé une entreprise appelée Libya Oil and Gas Corp" a déclaré Barassi à Reuters par téléphone depuis le siège du mouvement dans la ville d'Ajdabiya près du port pétrolier de Brega.

"Nous allons attendre une réponse de Tripoli et de Fezzan et espérer une entente avec eux. Ensuite, l'entreprise va vendre du pétrole et nous allons continuer à la part régionale de Tripoli et le Fezzan sans l'utiliser", at-il déclaré. La firme devrait plus tard avoir son siège à Benghazi, la capitale régionale, a-t-il ajouté...

Haut de page