Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Africom. Base US en Tunisie à Remada...!!!

par Irib 8 Décembre 2013, 08:27 Afrique Tunisie Africom Remada Base militaire US

Africom. Base US en Tunisie à Remada...!!!
Africom. Base US en Tunisie......!!!
Irib

Ils sont actuellement dans la zone qui a été déclarée « zone militaire tampon » par décret présidentiel d’août 2013, en attendant de s’acheminer vers la base militaire américaine de Remada, qui est déjà opérationnelle.

Lorsque Tunisie-Secret a révélé l’existence de cette base, Jacob Walles a immédiatement démentie et nous avons même eu droit, sur notre site, à un commentaire de l’ambassade américaine en Tunisie. Nous avons aussi été accusé de mensonge et de manipulation par les cybers-collabos, génération Freedom House et promotion John McCain. Les sceptiques voulaient des preuves matérielles, puisque les arguments avancés ne leur suffisaient pas. Quant aux vendus, qui n’ont aucune dignité, ils ont dit, et alors, les Américains sont nos libérateurs et nos protecteurs ! Qu’auront-ils à répondre, maintenant que Jeune Afrique vient confirmer nos informations ?

Dans son édition du 29 novembre dernier, l’hebdomadaire Jeune Afrique a écrit que « Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) tient à renforcer sa présence dans le Maghreb. Et c’est à Remada, dans le sud de la Tunisie, qu’il a choisi pour implanter sa base militaire. Le général David M. Rodriguez, patron de l’Africom s’est rendu, le 20 novembre, à Tunis où il a rencontré le Premier ministre tunisien, Ali Larayedh, pour discuter de l’évolution du projet, entamé depuis … décembre 2011 ».

Dans notre article du 31 août 2013 (voir lien ci-dessous), nous écrivions que « La construction de cette base militaire a démarré à Remada en décembre 2011, soit à peine trois mois après l’usurpation du pouvoir par les islamistes. En mars dernier, l’ambassadeur américain en Tunisie, Jake Walles, a visité cette base dans le sud tunisien. Il y a deux mois, le Tartour d’Ennahda y a passé trois jours ».

Revenons à Jeune Afrique, qui précise que « Le 20 novembre, les entretiens, à Tunis, entre le général David M. Rodriguez, patron du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), et Ali Larayedh, le chef du gouvernement tunisien, ont porté sur la coopération entre les deux pays et la situation sécuritaire régionale, mais pas seulement. Selon des proches du cabinet du Premier ministre, il a surtout été question de la base militaire américaine en cours d’implantation à Remada, dans le sud du pays, dans une zone placée sous contrôle militaire au mois d’août par décret présidentiel. Mais les travaux avaient débuté dès décembre 2011. Ce sera l’unique base dont disposeront les États-Unis au Maghreb ».

Effectivement, il s’agit de l’unique base dans la région, que les Américains cherchaient d’ailleurs à implanter depuis George W.Bush. A l’époque, Ben Ali, comme le colonel Kadhafi, comme Bouteflika, et comme Hosni Moubarak, ont dit Niet aux Américains. Mais la « révolution du jasmin », ou la « révolution 2.0 » a changé la donne. Dès l’arrivée au pouvoir de la troïka, les Américains ont été autorisé à planter leur AFRICOM en territoire tunisien. Le prétexte invoqué de cette colonisation en marche est la lutte contre le terrorisme et principalement contre Al-Qaïda. Vidéo de la visite en Tunisie du général américain David Rodriguez, qui a participé aux guerres d’Irak et d’Afghanistan: https://www.youtube.com/watch?v=BVChEjAHp0o

On ne savait pas que cette organisation terroriste, qui est financée par l’Arabie Saoudite et par le Qatar, qui a participé à la révolution du jasmin » et à la croisade contre la Libye sous le commandement d’Abdelhakim Belhadj, et qui mène, depuis, la guerre en Syrie et en Irak, était une ennemie des Etats-Unis ! Il s’agit en tout cas d’un « ennemi » bien utile à l’impérialisme américain, qui a l’intention de s’installer durablement dans la région, pour des raisons bien évidemment fraternelles et démocratiques !

Lilia Ben Rejeb

commentaires

Haut de page