Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attentats terroristes en Russie. Bourdin recadré par sa femme sur RTL

par Sam La Touch 31 Décembre 2013, 09:30 Articles de Sam La Touch Bourdin RTL Anne Rivat

Attentats terroristes en Russie. Bourdin recadré par sa femme sur RTL

Lundi 30.12.13,, Jean-Jacques Bourdin dans son émission "Bourdinand co" est revenu sur les attentats en Russie en interviewant une journaliste spécialiste de la Russie qui n'est autre que sa femme, Anne Rivat, qui ne l'a pas ménagé à l'antenne.

Extraits :
Extraits :
Jean-Jacques Bourdin : "Bien nous allons parlé de volgograde, de la Russie avec Anne Rivat.
Anne Rivat : "Oui, bonjour !"
Jean-Jacques Bourdin : "Bien bonjour. Je la tutoie, parce qu'Anne Nivat, c'est ma femme, il faut le savoir. Enfin grand reporter, vous avez euh tu as couvert pendant de longues années..."
Anne Rivat : "Tu arrives pas à me tutoyer"
Jean-Jacques Bourdin : "J'arrive pas à te tutoyer. Anne en ce qui concerne le premier attentat de Volgograd, celui qui a fait seize morts"
Anne Rivat : "Oui, c'est 24"
Jean-Jacques Bourdin : "On a retrouvé, apparemment décapitée, la tête euh, la tête de la kamikaze"
Jean-Jacques Bourdin : "On a retrouvé, apparemment décapitée, la tête de la kamikaze" de l'attentat de Vogograd
Anne Rivat : " "Enfin, la kamikaze, ça c'est toi qui le dis, parce que personne n'en sait rien ! Là, tu répètes la dépêche AFP qui, elle, répète la propagande du gouvernement russe !, lance Anne Nivat à son mari. Nous n'avons pas pour le moment d'autre information que celle-là (…) On n'en sait rien ! Il y aurait également un homme, qui aurait été son complice (...) Ce qui est important, ce n'est pas de savoir si c'est une femme, un homme, etc., c'est le fait que ces attentats abominables soient possibles aujourd'hui en Russie, une Russie qui est prétendument contrôlée (...) par un homme qui est Vladimir Poutine. Donc ça, c'est un affront direct, total, envers le président Poutine qui, j'en suis sûre, va réagir de façon extrêmement violente."


Bourdin : "Tout le monde a dit : 'On ne parlait plus du Caucase, en disant 'c'est réglé', mais rien n'est réglé dans le Caucase..."
Anne Rivat : "Non, mais on ne parlait plus du Caucase parce que les médias ont choisi de parler d'autre chose, par exemple de Dieudonné ce matin, puisque j'ai entendu l'antenne ! (...) Ça n'est pas parce qu'on ne parlait plus du Caucase, que dans le Caucase, tout était réglé. Ça, c'était effectivement de la propagande qui vient du gouvernement russe pour faire croire que tout est réglé."

Source : Téléloisirs fichier audio clliquer ici

commentaires

Haut de page