Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges Calloway, député britannique, évoque la responsabilité criminelle de Tony Blair dans la guerre en Irak (vidéo)

par Sam La Touch 22 Décembre 2013, 18:07 Articles de Sam La Touch Grande-Bretagne USA Syrie Tony Blair

Georges Calloway, député britannique, évoque la responsabilité criminelle de Tony Blair dans la guerre en Irak (vidéo)

Abby Martin s'entretient avec le parlementaire britannique George Galloway, au sujet de son prochain film "The Killing of Tony Blair".

Georges Galloway est en train de réaliser un documentaire sur la politique de Tony Blair quand il était au pouvoir. Il porte sur les années de guerre et de pillage de l'Irak, de destruction, de corruption et de désillusion. Pour George Galloway, Tony Blair a tué le Parti Travailliste. Lui et George W. Bush ont aidé à tuer un million de personnes dans des guerres désastreuses et devraient selon Galloway être jugé pour crimes contre l'humanité. "Considérer Tony Blair comme un envoyé spécial pour la paix et la sécurité au Proche-Orient est le choix le plus inapproprié que l'histoire est connue depuis que Calligula a envoyé son cheval comme pro-consul de Rome" (George Calloway).

Calloway évoque trois crimes de Tony Blair d'où son documentaire intitulé "The Killing of Tony Blair".
1. le crime contre le Parti Travailliste
2. Les crimes contre l'humanité pour les guerres menées en Irak et en Aghanistan qui ont fait plus d'un "un million de morts" et par extension au Liban et en Palestine...
3. Les crimes financiers pour avoir livré la Grande-Bretagne aux financiers et aux corporations. Tony Blair serait l'un des hommes les plus riches de Grande-Bretagne.


Il revient sur le "suicide" du Dr David Christopher Kelly, spécialiste en armes chimiques et bactériologiques (ayant aussi travaillé sur le Project Coast, ndlr)

Ils évoquent aussi la propagande en faveur d’une intervention militaire en Syrie.

Nous devons la citation du jour à Abby Martin, qui a dit : ‘Nous tuons des Syriens pour montrer à la Syrie qu’elle a tort de tuer des Syriens. Je ne parviens pas à comprendre la logique de ce principe’.

George Galloway lui a répondu que ‘la prochaine fois que le président Obama tapera joyeusement des mains dans une église Chrétienne, il faudrait que quelqu’un vienne lui dire qu’Al Qaeda a massacré les Chrétiens de Syrie, les a égorgés, leur a coupé les mains, a brûlé leurs églises, le tout grâce au financement et aux armes offerts par les Etats-Unis d’Amérique’.

Voici à quoi Galloway fait référence dans son commentaire : Village ‘liberated’ by rebels… who then forced Christians to convert to
Islam

Un résident de Maaloula a expliqué que les rebelles, dont beaucoup portaient la barbe et chantaient ‘Allahu Akbar’ (Dieu est grand), s’en sont pris aux maisons et aux églises des Chrétiens peu de temps après s’être installés dans leur village.

‘Ils ont tué des gens. J’ai entendu des coups de feu, et puis j’ai vu trois corps par terre, au milieu de la rue, dans le vieux quartier du village. Où est le président Obama ?’

Un autre Chrétien du village a dit avoir ‘vu les militants attraper cinq villageois et les menacer de leur couper la tête s’ils ne se convertissaient pas à l’Islam’.

Un troisième a dit que des églises avaient été brûlées et que des hommes armés sont entrés dans deux autres églises pour les voler.

Le joli village de montagne, à 25 kilomètres de Damas, est l’une des dernières régions du monde où les gens parlent encore l’araméen, langue parlée par Jésus et ses disciples. (Source Leblogalupus)

Georges Calloway, député britannique, évoque la responsabilité criminelle de Tony Blair dans la guerre en Irak (vidéo)

commentaires

Haut de page