Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande : pompier pyromane en Centrafrique ! (JCF)

par JCF 20 Décembre 2013, 00:14 Centrafrique France Françafrique François Hollande Sangaris Armée française

Hollande : pompier pyromane en Centrafrique ! (JCF)
Hollande : pompier pyromane en Centrafrique !
Jeunesse Communiste de France
5 décembre 2013 

 

Le Sommet Afrique-France s’ouvre aujourd’hui à Elysée pour discuter notamment de la situation en Centrafrique. Cette ancienne colonie française fait face à une situation dramatique après le coup d’Etat de la Séléka en mars dernier et la politique désastreuse du président chassé du pouvoir, François Bozizé.

Une fois de plus, ce sont les populations qui trinquent avec plus de 400 mille déplacés et 70 mille réfugiés avec un risque d’embrasement ethnico-religieux.

Le principal responsable de la situation ?  l’Etat Français ! Au lieu d’aider au co-développement, notre pays n’a fait que soutenir des dictateurs en échange de part de marchés pour les grands groupes français : Bolloré, Areva, Total.

En grand artisan du néocolonialisme, la France a empêché le développement du pays et la construction d’un Etat digne de ce nom pour permettre à des grands groupes capitalistes de piller les richesses de ce pays. Un grand classique de la françafrique !

Comme un pompier-pyromane, le gouvernement français veut éteindre le feu  qu’il a lui-même alimenté depuis des décennies pour soutenir un nouveau pouvoir défendant ces intérêts. On connaît déja la suite....

Hollande doit cesser de jouer au gendarme du continent africain ! C’est  du « perdant-perdant » pour les peuples notamment pour la jeunesse de France et d'Afrique. L’envoi de 1200 soldats supplémentaires, s’ajoutant déjà aux 10 000 soldats français déjà mobilisés sur le continent est à rebours d’une politique répondant aux intérêts populaires. Combien de jeunes soldats vont-ils se sacrifier pour les profits des grands groupes ? Combien d’Euros vont-ils être gaspillés dans des opérations qui ne servent qu’à garantir les profits alors que notre pays manque d’argent pour l’éducation ?

Nous disons haut et fort : pas un euro pour ces sales guerres, priorité à l’avenir de la jeunesse! Pas d’argent pour financer des coups de canons mais augmentation des aides  pour le co-développement du continent africain !

Nous exigeons :


	la fermeture des bases françaises en Afrique.
	le retrait des 10 000 soldats en Afrique avec l’établissement d’une force internationale de paix et de stabilisation sous l’égide de l’ONU.
	la mise en place de coopérations mutuellement avantageuses envers les pays africains en rupture avec la Françafrique, les politiques néolibérales et le néocolonialisme, pour permettre à l’Afrique de se développer.

commentaires

Haut de page