Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'avocat de Bahar Kimyongür a besoin de votre soutien : écrivez à la ministre italienne de la Justice !

par Sam La Touch 3 Décembre 2013, 14:59 Bahar Kimyongür Italie Turquie Interpol Liberté d'expression Articles de Sam La Touch

L'avocat de Bahar Kimyongür a besoin de votre soutien : écrivez à la ministre italienne de la Justice !

L'avocat de Bahar Kimyongür a besoin de votre soutien : écrivez à la ministre italienne de la Justice !

D'ici vendredi 6 décembre, l'Italie doit statuer sur la demande de remise en liberté de Bahar Kimyongür, introduite par Maître Federico Romoli.

Afin de sensibiliser les autorités italiennes à propos de la situation du citoyen belge, écrivez à la ministre italienne de la Justice, Anna Maria Cancellieri, à l'adresse suivante : centrocifra.gabinetto@giustiziacert.it

Réclamons la libération immédiate de Bahar Kimyongür et son retour en Belgique. Envoyez sans attendre à Madame Cancellieri vos doléances.

Vous pouvez utiliser la lettre qui suit, disponible en français et en italien:

___________________________________________________________________

Madame la Ministre,

Depuis le 21 novembre, Bahar Kimyongür est incarcéré à Bergame sur demande de la Turquie, qui exige son extradition.

Comme la Cour d'appel de Brescia doit statuer sur la remise en liberté, le maintien en détention ou du citoyen belge dans les jours à venir, il est de mon devoir de porter les éléments suivants à votre connaissance.

Il est important que vous sachiez que depuis plus d'une décennie, Bahar Kimyongür subit un véritable harcèlement de la part de l’État turc. Ce harcèlement s'est manifesté d'abord en Belgique. Pourtant, au terme de quatre procès et de deux cassations, Bahar Kimyongür a été totalement « blanchi », acquitté par la Cour d'appel de Bruxelles.

La Turquie a aussi fait pression sur les Pays-Bas mais la Chambre d'extradition de La Haye a refusé, dès 2006, son extradition. Sur base du même mandat d'arrêt international délivré par la Turquie, c'est ensuite durant ses vacances en Espagne que Monsieur Kimyongür a été interpellé, le 17 juin dernier. Ce pays, même si la procédure d'extradition y est toujours en cours, l'a cependant, très rapidement, remis en liberté.

Désormais, c'est en Italie que Bahar Kimyongür continue d'être persécuté par Ankara. Or, il est essentiel que cet acharnement cesse car, comme le soulignent les décisions belges et hollandaise, Bahar Kimyongür n'a commis aucun acte de violence, aucun délit. Ce qui pose en réalité problème à la Turquie, ce sont ses prises de position critiques, ses écrits -dans lesquels il s'oppose à la politique d'Ankara-, ses déclarations -dans lesquelles il dénonce courageusement les violations des droits de l'homme et les cas de torture dans les prisons turques-.

Madame la Ministre, l'Italie compte un prisonnier politique ! Dans votre pays, un citoyen belge est actuellement emprisonné pour ses opinions. Cette situation est insupportable. C'est la raison pour laquelle je me permets, au nom de la liberté d'expression, de vous écrire afin de vous encourager à entreprendre toutes les démarches nécessaires à la libération immédiate de Bahar Kimyongür.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, mes salutations les plus distinguées

{{In italiano:}}

Al ministro della Giustizia Anna MariaCancellieri, Ministero di Grazia e Giustizia, via Arenula, Roma

Oggetto: detenzione di un cittadinobelga nelle carceri italiane per reato di opinione

Signora Ministro,

Dalloscorso 21 novembre, il cittadino belga Bahar Kimyongür è detenuto aBergamo su richiesta della Turchia, la quale ne richiedel’estradizione.

Dal momento che nei prossimi giorni la Corte d'Appello di Brescia deve decidere per la scarcerazione o il proseguimento della detenzione del cittadino belga...

Inprimo luogo, occorre sapere che da oltre dieci anni Bahar Kimyongürsubisce una vera e propria persecuzione da parte dello Stato turcoche lo accusa senza prove di essere un “terrorista”. Questapersecuzione è avvenuta soprattutto in Belgio. Tuttavia, dopoquattro processi e due giudizi in cassazione, Bahar Kimyongür è stato completamente assolto dalla Corte d’Appello di Bruxelles.

LaTurchia ha anche fatto pressione sui Paesi Bassi, ma nel 2006 laCamera di estradizione dell’Aja ha rifiutato l’estradizione.Sulla base dello stesso mandato d’arresto internazionale emessodalla Turchia, il signor Kimyongür è stato poi arrestato in Spagna,lo scorso 17 giugno. In questo caso, la giustizia spagnola ha rimessoin libertà molto rapidamente il cittadino belga, anche se laprocedura per l’estradizione è tuttora in corso.

Eadesso è la volta del Suo paese a essere il teatro dellapersecuzione che Bahar Kimyongür subisce da parte di Ankara. E’indispensabile che questo accanimento cessi perché, come indicano legiustizie belga e olandese, Bahar Kimyongür non ha commesso alcunatto di violenza o delitto. Quel che risulta insopportabile per ilgoverno turco, sono le prese di posizione critiche di questocittadino belga, i suoi scritti nei quali egli si oppone allapolitica di Ankara, le sue coraggiose denunce delle violazioni deidiritti umani e i casi di tortura nelle prigioni turche.

SignorMinistro, in questo momento Bahar Kimyongür, cittadino belga, è unprigioniero politico in Italia per le sue sole opinioni. E’ unasituazione intollerabile. Ecco perché mi permetto, in nome dellalibertà di espressione, di scriverLe e appellarmi a Lei affinchépossa ispirare tutti passi necessari a ottenere la liberazione diBahar Kimyongür.

Vogliagradire, signora Ministro, i miei saluti e ringraziamenti

Infede,

commentaires

Haut de page