Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN SOMMET DE JUSTIFICATION DES AGRESSIONS FRANCAISES EN AFRIQUE

par la Convention Patriotique des Forces de Gauche 8 Décembre 2013, 17:54 France Françafrique Afrique Sommet Afrique-France

 UN SOMMET DE JUSTIFICATION DES AGRESSIONS FRANCAISES EN AFRIQUE
UN SOMMET DE JUSTIFICATION DES AGRESSIONS FRANCAISES EN AFRIQUE
Sommet France-AFRIQUE SUR LA SECURITE ET LA PAIX EN AFRIQUE
la Convention Patriotique des Forces de Gauche

Sur décision du Président français François Hollande, se tient à Paris les 5 et 6 décembre 2013 un sommet franco-africain sur la paix et la sécurité en Afrique. Ce sommet est appelé à réunir les Chefs d’Etat et de Gouvernements du continent africain sous la présidence de l’Elysée.

Mais qu’est-ce qui justifie que la question de paix et de sécurité qui concerne au premier plan d’abord et avant tout les Africains soit l’objet d’une Conférence Hors-Continent ? Tout au plus peut-on en parler aux Nations-Unies mais pas en France. Cela ne ressemble-t-il pas à s’y méprendre à la Conférence de Berlin de 1885 qui décida du partage de l’Afrique sans les Africains ?

Si l’on regarde rien que ces deux dernières années (2011-2013), on se rend compte que la France a mené pas moins de quatre interventions militaires en Afrique : Côte d’Ivoire, Lybie, Mali, et maintenant Centrafrique. Pour cela tous les prétextes sont bons : « Refus d’un Chef d’Etat africain d’accepter le verdict des urnes » pour la Côte d’Ivoire, lutte contre un « dictateur » dans le cas de la Lybie, « menace islamiste » jihadiste pour le cas du Mali, « rétablissement de l’ordre et de la sécurité menacée en Centrafrique ». On ne sait pas quel autre prétexte demain sera inventé pour intervenir ailleurs en Afrique. Toutes ces agressions militaires françaises se soldent par le massacre des populations africaines. En faisant un petit recul dans l’histoire depuis 1960, la France a fait la guerre à l’Algérie avec des centaines de milliers de morts, qu’elle a fait au moins 400.000 morts au Cameroun de 1958 à 1963, qu’elle a été à la base du génocide rwandais ; qu’elle a occasionné la division du Nigeria avec le fameux Etat sécessionniste du Biafra dans les années 1967-70. La France maintient aujourd’hui encore sur le continent des bases militaires d’agression contre les peuples africains.

Au regard de tout cela, la Convention Patriotique des Forces de Gauche déclare que la question de paix et de sécurité en Afrique qui concerne au premier plan les Africains, doit être traitée par les Africains eux-mêmes et ceci en Afrique sans ingérence étrangère.

Le sommet de Paris sur la sécurité et la paix en Afrique des 5 et 6 décembre 2013 sous l’égide du président français François Hollande, apparaît donc comme un sommet de justification des agressions françaises en Afrique et est inacceptable pour la conscience et la dignité africaines. C’est d’autant plus inacceptable qu’un Etat (fût-il la France) se donne le droit de réunir autour de lui tous les Chefs d’Etat et de Gouvernement de tout un Continent.

Halte à l’humiliation de l’Afrique !

Halte aux agressions françaises en Afrique !

Vive l’Afrique indépendante, Emancipée et Prospère.

Cotonou le 04 Décembre 2013

Pour la Convention Patriotique des Forces de Gauche

Le Premier Porte-parole

Jean Kokou ZOUNON

commentaires

Haut de page