Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enlèvement au Mali: L'identité des deux Français plus trouble qu'il n'y paraît (20 Minutes)

par 20 Minutes 4 Janvier 2014, 20:00 Mali Otages français Verdon Lazarevic

Enlèvement au Mali: L'identité des deux Français plus trouble qu'il n'y paraît (20 Minutes)
Enlèvement au Mali: L'identité des deux Français plus trouble qu'il n'y paraît

Publié le 25 novembre 2011
20 MINUTES



Voici un article de 20 Minutes datant de 2011 sur les deux otages enlevés au Mali en 2011. La thèse selon laquelle les deux hommes kidnappés par AQMI, Verdon et Lazarevic, étaient des hommes des services secrets français a été niée par la famille, Verdon a été tué en juillet 2013. Lazarevic serait toujours aux mains d'Aqmi.


KIDNAPPING - Les révélations tombent sur le passé des deux français kidnappés dans la nuit de mercredi à jeudi...Les deux Français enlevés dans leur hôtel d'Hombori, bourg du nord-est du Mali, dans la nuit de mercredi à jeudi, ne seraient peut-être pas des géologues. Ils étaient arrivés dans l'hôtel «Dombia» mardi vers 20 heures pour le compte d'une société malienne, Mandé Construction Immobilière (MCI), afin de faire des prélèvements de sols en vue de la construction d'une cimenterie.

A leur arrivée au «Dombia», ils n'ont pas rempli de fiche, mais leurs noms ont été consignés dans un cahier par la direction de l'établissement qu'a pu consulter l'AFP: Philippe Verdon et Serge Lazarevic. Ces mêmes noms se retrouvent sur l'ordre de mission de MCI signé de son directeur, Djibril Camara. Philippe Verdon y apparaît comme «chef de mission», Serge Lazarevic comme «chef minier». Serge Lazarevic, décrit comme un «colosse métis arabe» par des témoins et Philippe Verdon, «d'allure plutôt frêle», venaient d'effectuer leur première journée de travail sur le terrain lorsqu'ils ont été enlevés.

Coups d’état et recrutement de mercenaires

Des interrogations subsistent sur les activités réelles des deux Français présentés comme des géologues, leurs noms -si ce ne sont pas des homonymes- apparaissant sur des sites Internet relatant diverses et troubles activités passées aux Comores et à Madagascar pour Verdon, dans les Balkans et dans l'ex-Zaïre (actuelle République démocratique du Congo) pour Lazarevic.

Europe 1 apporte d’autres révélations vendredi sur le passé des deux Français kidnappés. «Les hommes ne sont pas des inconnus des services secrets français», indique le site de la radio. «En 1999, Serge Lazarevic apparaît ainsi dans une procédure judiciaire en Serbie, visant un réseau clandestin financé par le contre-espionnage français. Et qui devait, selon la justice serbe, assassiner le président Slobodan Milosevic.» Les révélations ne s’arrêtent pas là: Lazarevic, d’origine hongroise, aurait également participé au recrutement de mercenaires yougoslaves envoyés combattre au Zaïre», une opération, «là encore» précise Europe 1, suivie de près par le renseignement français. Concernant l’autre Français enlevé au Mali, Europe 1 écrit qu’il avait été arrêté «en septembre 2003 aux Comores pour avoir voulu renverser le pouvoir du colonel Azali Assoumani dans une tentative de coup d’Etat rocambolesque».

Interrogé par Reuters, le ministère des Affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire sur la personnalité des otages, comme c'est la règle dans ce genre d'affaire. «Nous sommes mobilisés pour obtenir leur libération», a dit Romain Nadal, porte-parole adjoint du Quai d'Orsay.

Nicolas Bégasse avec agences

http://www.20minutes.fr/monde/830684-enlevement-mali-identite-deux-francais-plus-trouble-parait

A LIRE AUSSI

commentaires

Haut de page