Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France. Le dictateur Sassou Nguesso a reçu le M.A.E Laurent Fabius au Bristol

par Sam La Touch 20 Janvier 2014, 09:41 Articles de Sam La Touch France Françafrique Sassou Nguesso François Hollande Fabius Bristol Centrafrique Congo-Brazzaville

France. Le dictateur Sassou Nguesso a reçu le M.A.E Laurent Fabius au Bristol

Selon La Lettre du Continent, avant d'avoir été reçu par le "chef de guerre" François Hollande à l'Elysée, le dictateur Sassou Nguesso a reçu dans la soirée du 16 janvier le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius au Bristol. Outre les affaires françafricaines industrielles et financières qui n'ont plus de secret pour Laurent Fabius, il a été question de la collaboration des tirailleurs congolais au renforcement néocolonial de l'armée française en Centrafrique. Le dictateur Sassou Nguesso avait du envoyer des centaines de soldats pour soutenir l'effort de "guerre humanitaire" français en Centrafrique. Ces temps-ci, les dictateurs françafricains ont le vent en poupe auprès de l'impérial socialisme depuis qu'ils fournissent des contingents de tirailleurs à l'armée française dans son pré-carré. En Centrafrique, les dictateurs Déby du Tchad, Bongo du Gabon, M6 du Maroc, Sassou du Congo ont envoyé chacun des centaines d'hommes. Le 17 janvier, le dictateur Sassou avait à son agenda le ministre de la défense français Le Drian avant de rejoindre le "chef de guerre" Hollande dans les salons de l'Elysée.

LDC Sassou reçoit Fabius au Bristol

Lire aussi :
- Centrafrique : les tirailleurs congolais arrivent en Centrafrique
- Centrafrique. Les USA et les tirailleurs françafricains entrent dans la danse néocoloniale
- Centrafrique: La France entraîne les tirailleurs marocains avec elle (Algérie Patriotique)
- Afrique. Les nouveaux tirailleurs de l'Empire

______________________

Congosite Denis Sassou N'Guesso en visite à Paris

Le président Denis Sassou N'Guesso est arrivé à Paris ce jeudi 16 janvier 2014 pour un court séjour de travail. Le chef de l’Etat congolais qui est à la tête d’une délégation restreinte, aura des rencontres au sommet, très ciblées, avec des autorités françaises. Il a conféré cet après-midi avec le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius et recevra le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, le vendredi 17 janvier, avant de discuter en tête-à-tête avec son homologue, François Hollande.

Denis Sassou Nguesso et Laurent Fabius au Bristol à Paris

Les questions de coopération et de relations bilatérales entre le Congo et la France sont au cœur de ce balai diplomatique, ainsi que celles de paix et de sécurité en Afrique centrale, notamment en République centrafricaine où la France mène depuis bientôt deux mois, en appui aux forces africaines, l’opération de retour à la paix, « Sangaris ».

Dans quelques jours les Centrafricains seront appelés à choisir un nouveau président de la transition, ainsi qu’un nouveau Premier ministre, à la suite de la démission le 10 janvier dernier à N'Djamena, du président Michel Djotodia et du Premier ministre Nicolas Tiangaye pour leur incapacité à gérer la crise qui déchire leur nation.

A la sortie de son entrevue avec Denis Sassou N'Guesso, Laurent Fabius a tenu à préciser que « c’est aux Centrafricains d’arriver à dégager une solution au problème politique qui se pose à leur pays, et que la France n’entendait pas se substituer à eux ». Il souhaite par ailleurs que les décisions qui seront prises à cet effet dans les prochains jours à Bangui « permettent une réelle réconciliation entre les Centrafricains ».

Jean-Claude Nkou

commentaires

Haut de page