Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Racisme au Maroc. Réponses de l'Union des Forces Populaires du Maroc

par Driss Lachguar 19 Janvier 2014, 07:20 Maroc Racisme Xénophobie Assassinat Union des Forces Populaires du Maroc

Le Racisme au Maroc. Réponses de l'Union des Forces Populaires du Maroc

- Racisme et haine. Un jeune camerounais tué au Maroc (Tanger 24)
- La police marocaine apprend à « voler » aux clandestins africains (Demain Online)

________________________


Rabat, le 16 janvier 2014


A: Dr Vincent-Sosthène FOUDA
Président du M.C.P.S.D

Monsieur le Président et cher Camarade,

J’ai bien lu votre longue lettre, qui m’a touché par l’émotion qu’elle dégage, et je vous comprends.
Mais je vous rassure, le Maroc a toujours été et restera une terre d’accueil, de tolérance et d’hospitalité pour tous les étrangers sans distinction de race ni de religion.

De notre côté, nous avons toujours agi pour la défense des droits de l’Homme, tant au niveau de l’exécutif qu’au niveau législatif. Nous avons déposé plusieurs projets de loi auprès de la chambre des représentants et de la chambre des conseillers, de même que les ressortissants africains sont pour la majorité encartés à l’ODT, syndicat proche de l’USFP, qui a réussi à négocier et obtenir l’asile politique pour un certain nombre d’entre eux, et sous la pression des ONG et des partis politiques, le Maroc a engagé depuis le début de l'année une vaste opération de régularisation des sans-papiers. Près de 40.000 personnes sont concernées, et en majorité des subsahariens.
Je ne pense pas cher camarade que les quelques crimes et bavures policières isolés soient considérés comme une montée du racisme au Maroc, mais plutôt comme une montée de la violence dont sont victimes aussi bien les marocains que les étrangers.

Qu’ils soient Camerounais ou d’autres nationalités, nos frères africains vivent bien intégrés dans la société marocaine, tant au niveau social qu’au niveau professionnel ou estudiantin, je vous invite à venir faire un tour à Rabat et vous verrez que des quartiers entiers leur ont ouvert leurs bras et ils y vivent en parfaite symbiose avec leurs frères marocains.

Je pense aussi que votre affirmation « Ce n’est pas du Royaume du Maroc et de son peuple que nous devons entendre cette voix : nous sommes chez nous – Noirs-Africains, mourez ou rentrez chez vous le fusil dans les reins... » est exagérée, il faut vivre au Maroc et côtoyer les marocains dans leur vie quotidienne pour pouvoir juger.

De même, j’espère que votre affirmation « Faute d’hospitalité, les étrangers (ou certains d’entre eux, en quelque sorte « plus étranges » que d’autres) sont traités comme des ennemis redoutables, indésirables et haïssables… » ne s’adresse pas au peuple marocain, dont le tissu a toujours été fait et ce depuis des siècles, de métissages divers.

Et pour finir, permettez moi Monsieur le Président et cher camarade, de vous renouveler l’expression de notre amitié et de vous assurer de notre abnégation au service des droits humains.

Driss Lachguar
Union des Forces Populaires du Maroc -Premier Secrétaire

Téléchargez le document

commentaires

Haut de page