Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les espions US veulent la mort d'Edward Snowden

par Sam La Touch 18 Janvier 2014, 07:02 Articles de Sam La Touch NSA Edward Snowden Espionnage Renseignement USA

Les espions US veulent la mort d'Edward Snowden
Les espions US veulent la mort d'Edward Snowden
America’s Spies Want Edward Snowden Dead
Buzzfeed
par Benny Johnson
Traduction SLT

«J'aimerais lui tirer une balle dans la tête », a déclaré un responsable du Pentagone à BuzzFeed. Le fugitif de la NSA est l'ennemi numéro 1 du monde du renseignement.

Edward Snowden s'est fait de dangereux ennemis. Alors que la communauté US du renseignement a du mal à contenir les dommages publics générés par les révélations de l'ancien employé de l'Agence de la sécurité nationale sur l'espionnage de masse qu'elle pratique, les opérateurs de renseignement ne cessent pas de fulminer en des termes très crus contre cet insider de 30 ans.

" Dans un monde où je n'aurai pas d'interdiction de tuer un compatriote, je serais personnellement aller le tuer moi-même" a déclaré un analyste de la NSA à BuzzFeed. "Beaucoup de gens partagent ce sentiment".

"J'aimerais lui tirer une balle dans la tête" a déclaré sans ambages un fonctionnaire du Pentagone, ancien officier des forces spéciales. "Je ne prends pas plaisir à tuer des êtres humains et d'avoir à le faire en uniforme, mais il est à lui seul le plus grand traître de l'histoire étatsunienne."

Cette hostilité violente est tapie dans l'ombre du débat national sur l'espionnage de la NSA. Certains membres du Congrès ont salué Snowden comme un révélateur ("whistle-blower"), le New York Times a appelé à la clémence, et les experts défendent régulièrement ses actions le dimanche sur des talk-shows. Dans les milieux de la communauté du renseignement, Snowden est considéré comme un traître en temps de guerre.

"Son nom est maudit tous les jours par ici" a déclaré à Buzzfeed un acteur de la défense, s'exprimant à partir d'une base de renseignement située à l'étranger. "Presque tout le monde à qui je parle de lui considère qu'il a besoin d'être jugé et pendu, oublier le procès et juste pendez-le"

Un officier de renseignement de l'armée a même décrit à BuzzFeed un scénario imaginaire froidement détaillé.

"Je pense que si nous en avions la possibilité, nous en finirions très rapidement avec lui" a-t-il dit. "Marchant nonchalamment dans les rues de Moscou, en revenant de faire ses courses du supermarché pour rentrer à son appartement, il serait poussé par hasard par un passant. Il ne s'en souviendrait même pas au moment où il commencerait à se sentir un peu patraque et penserait sans doute qu'il aurait contracté un parasite de l'eau locale. Il rentrerait chez lui très innocemment et la prochaine fois que vous entendrez parler de lui il sera mort dans sa douche".


Rien n'indique que les États- Unis ont cherché à se venger de Snowden, qui vit dans un lieu tenu secret en Russie sans mesures de sécurité visibles, selon une récente interview du Washington Post. Et les opérateurs de renseignement qui ont parlé à BuzzFeed sous le sceau de l'anonymat n'ont pas dit qu'ils avaient été mandatés pour se venger. Mais leur état d'esprit est fort répandu selon les gens qui travaillent régulièrement avec la communauté du renseignement.


"Ces types donnent le sentiment qu'ils sont furieux" selon Peter Singer, expert en cyber- sécurité à l'Institut Brookings. " Pensez-vous que les gens de la NSA vont remettre à Snowden un trophée ?"

Les dommages créés aux opérations de renseignement du fait des révélations de Snowden sont également l'objet de débats. Shawn Turner, porte-parole du directeur du renseignement national, a récemment considéré ces fuites comme "inutiles et extrêmement dommageables pour les États-Unis et ses efforts en matière de renseignement secret et de sécurité nationale", et Dutch Ruppersberger, expert démocrate sur la commission du renseignement, a déclaré que les terroristes ont "changer leurs méthodes en raison des fuites". Les défenseurs de Snowden ont rejeté ces préoccupations exagérées, et le gouvernement n'a pas mis en évidence d'incidents spécifiques susceptibles de justifier ces craintes.

Sur le terrain, les agents de renseignement disent que le mal a sans doute déjà été fait. L'officier de la NSA se plaignait que ses sources étaient devenus «inutiles». L'officier de renseignement de l'armée a déclaré que les révélations de Snowden avaient accru la "cécité" de ses services.


«Je fais mon travail dans une zone de combat alors maintenant je dois voir les effets des révélations de Snowden dans une zone de combat. Ce ne sera pas très beau", a-t-il déclaré.

Et tandis que les représentants du gouvernement disposent de longs rapports surestimant les dommages causés par ces fuites, des conséquences spécifiques sembleraient logiques.

"Snowden en montrant nos méthodes, a fait que les terroristes ont abandonné leurs opérateurs et leurs adresses e-mail ", a déclaré le fonctionnaire DOD. " Nous ne pouvons pas les trouver parce qu'il a publié ces données. Leur trace (signature) électronique a disparu."

commentaires

Haut de page