Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mali et Centrafrique. Le gouvernement fédéral allemand s'apprête à intervenir en Afrique

par Sam La Touch 19 Janvier 2014, 06:30 Articles de Sam La Touch Allemagne France Europafrique Mali Centrafrique

Mali et Centrafrique. Le gouvernement fédéral allemand s'apprête à intervenir en Afrique
Le gouvernement fédéral s'apprête à intervenir en Afrique
Bundesregierung bereitet Afrika-Einsatz vor
Süddeutsche.de
Par Christoph Hickmann et Stefan Kornelius
Traduction SLT

Berlin veut envoyer des soldats de la Brigade franco-allemande au Mali pour assurer la sécurité et la formation des troupes maliennes. Le gouvernement escompte s'engager plus en République centrafricaine (RCA).

Le gouvernement fédéral est entré en concertation avec la France avant une mission militaire plus large dans deux régions en crise d'Afrique. Selon le Süddeutsche Zeitung, la brigade franco-allemande devrait renforcer la mission en cours au Mali. En outre, les forces allemandes vont soutenir une mission militaire européenne en Afrique centrale avec des avions de transport et de ravitaillement en vol. A cette fin, une réunion devrait se tenir lundi à Bruxelles. Une décision sur une coopération militaire conjointe au Mali doit être prise avant un conseil franco-allemand de la défense le 19 février.


Actuellement les ministères concernés à Berlin conjointement avec la France règlent les subtilités de cette intervention allémano-française au Mali. La Bundeswehr (l'armée allemande) a déjà un contingent d'instructeur dans l'Etat africain. Le mandat pour sa poursuite sur des bases légales devrait être obtenu en février. Selon les plans préliminaires, les soldats de la Brigade franco-allemande seront déployés avec leur structure de commandement.

La possibilité d'envoyer des soldats du bataillon d'artillerie stationné à Immendingen 295 et du bataillon d'infanterie 292 de Donaueschingen a été évoqué. Cela serait la première utilisation extensive de cette brigade. Auparavant la France avait reproché récemment à l'Allemagne de bloquer l'envoi de troupe européenne et de ces troupes bilatérales.

Il pourrait être envisagé, à partir de considérations tenus dans les cercles militaires d'utiliser ces soldats comme force de protection autour de la capitale Bamako et d'utiliser une autre unité militaire pour garantir un projet de formation dans un endroit plus petit. Cependant, il faut d'abord finaliser les détails de cette collaboration. En commission de la défense, l'inspecteur général Volker Wieker a annoncé en milieu de semaine les contours d'un engagement fort au Mali.



Vêtements, bottes et camions pour les troupes maliennes

L'accord stipule également que les nations européennes engagées au Mali vont équiper l'armée du pays. La décision est basée sur une initiative de l'UE datant de décembre, qui à son tour est basée sur le débat lancé par la chancelière allemande Angela Merkel au sujet de l'"initiative d'entraînement".

L'idée sous-jacente est de responsabiliser les forces armées locales afin d'assurer leur propre défense. L'Allemagne équipera en premier lieu les troupes maliennes en vêtements, en bottes et en camions. L'exportation d'armes vers les zones de tension est interdite. Cependant, d'autres nations européennes vont équiper l'armée malienne avec des armes.

Le gouvernement fédéral serait aussi favorable pour intervenir en République centrafricaine,afin d'assurer le transport aérien des troupes et des fournitures dans le pays et en particulier dans la capitale Bangui. Jusqu'à présent, on parlait seulement de vols dans un pays voisin. La Bundeswehr (l'armée allemande) ne veut pas envoyer de troupes au sol. L'Union européenne a l'intention pour la RCA de mettre en œuvre l'initiative « d'entraînement». Le gouvernement fédéral affirme que le mandat sera concret et limité, afin d'aider les forces armées locales à organiser leur propre sécurité.

Traduction SLT.

commentaires

Haut de page