Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : Lexique de la terreur en prévision de Genève II ! (Mondialisation)

par Naser Kandil 13 Janvier 2014, 09:12 Syrie Genève 2 Terrorisme Rebelles USA France

Syrie : Lexique de la terreur en prévision de Genève II ! (Mondialisation)
Syrie : Lexique de la terreur en prévision de Genève II !
Mondialisation
Par Nasser Kandil

Pour cacher un mensonge, il faut mentir et mentir encore. Le dernier en date consiste à faire croire que ce ne sont pas les soldats de l’Armée nationale syrienne qui se sacrifient face au terrorisme de DAECH [Acronyme de l’État Islamique en Irak et en Syrie ; ou EIIL], la faction terroriste la plus infernale que le monde ait connu, mais le Front islamique [1] !

Ce dernier, bien que non moins terroriste et ouvertement nourri par l’Arabie saoudite wahhabite, doit absolument passer pour « acceptable » par l’Occident en tant qu’artisan d’une « deuxième révolution » en Syrie contre Al-Qaeda et le Président syrien à la fois [2][3].

Vaste programme ! Encore faut-il comprendre qui est qui, qui fait quoi, et pourquoi ? Ce, d’autant plus que la colombe baptisée « Coalition Nationale Syrienne » [4] – dirigée par un repris de justice, nommé Ahmad Al-jarba et décrit par le Journal Libération comme « très francophile et chevalier de la Légion d’honneur ! » [5] – accuse l’État syrien, et donc son Armée et ses alliés, de « continuer à tuer des Syriens à Qousseir, Qalamoun, Ghouta, Alep, Homs et Idleb… » ; et aussi, d’« d’être derrière l’attentat qui a coûté la vie à sept personnes au Liban, dont l’ancien ministre libanais M. Mohammad Chatah [6], au grand dam des USA dont il aurait été l’homme providentiel hostile à la Syrie et au Hezbollah. Idem pour la coalition libanaise du 14 Mars, menée par M. Saad Hariri à partir de son fief parisien ! [NdT].

Qui est qui ?

Le 18 décembre 2013, M. Nasser Kandil donnait un bref aperçu des trois formations encore qualifiées de « rebelles » ou de « révolutionnaires » selon le degré de myopie ou de surdité des rédacteurs démocrates occidentaux, sous le titre : « Le Qatar, l’Arabie saoudite, la Turquie et Al-Qaïda ».

Plus précisément, il s’agit de DAECH, du FRONT al-NOSRA, et du FRONT ISLAMIQUE qu’il présente comme les trois composantes issues d’une même matrice et d’une même doctrine, celles d’Al-Qaïda fondée par Oussama ben Laden et Abou Moussab al-Zarkaoui ; avec, par conséquent, des constantes communes aux trois formations : violences sectaires et incompatibilité absolue avec les notions de dialogue, d’élections, et de séparation entre la religion et l’État.

Ceci étant dit et selon M. Kandil :

  • DAECH correspond au projet initial de Ben Laden qui consistait à élargir « la base » d’Al-Qaïda en compensant le déséquilibre confessionnel entre sunnite et chiite en Irak, par l’apport d’un excédent sunnite syrien ; d’où la nécessité de fusionner les deux États [EIIL : État islamique en Irak et au Levant].
  • Le FRONT al-NOSRA correspond au projet d’Ayman al-Zaouahiri faisant suite à celui de Ben Laden. Il consiste en une organisation destinée à tout pays qui concilierait entre la pensée islamiste internationaliste et la pensée nationale propre à chacun de ces pays. Le FRONT al-NOSRA est donc le projet d’Al-Qaïda spécifique à la Syrie !
  • Le FRONT ISLAMIQUE correspond à une nébuleuse purement sectaire vêtue de l’habit originel wahhabite et fondée sur la violence sectaire contre les musulmans, en particulier ! « Elle serait sans animosité particulière envers l’Occident, à la différence des deux précédentes et de toutes les autres émanations saoudiennes ».

Qui fait quoi ?

  • DAECH est soutenue par la Turquie selon le concept ottoman du Khalifat. Elle est censée protéger les frontières turques contre toute velléité d’expansion kurde.
  • Le FRONT al-NOSRA est le jouet du Qatar qui cherche à négocier un accord entre Al-Zaouahiri et les États-Unis en Afghanistan, contre l’abandon de leur appui à cette formation sévissant en Syrie.
  • Le FRONT ISLAMIQUE est l’outil de l’Arabie saoudite qui lui permettrait de compenser en Syrie ce qu’elle considère avoir perdu en Irak.

Pour quoi faire ?

Toujours selon M. kandil, il y a donc compétition entre la Turquie, le Qatar et l’Arabie saoudite en prévision de la Conférence de Genève II ; chacun de ces pays tentant de présenter sa composante qaïdiste, notoirement connue, sous le jour le plus flatteur possible ; avec entre-temps, un dialogue entamé entre les États-Unis et le FRONT ISLAMIQUE à la demande de l’Arabie saoudite !

Dialogue auquel la chaîne TV qatari Al-Jazeera a répondu en invitant Al-Golani [FRONT al-Nosra] à s’exprimer sur les ondes. Dialogue auquel répondra sans doute la Turquie en lustrant DAECH d’une façon ou d’une autre. Si bien qu’on finira par nous présenter le dirigeant de DAECH [Al-Baghdadi] en costume cravate, au côté du dirigeant d’Al-Nosra [Al-Golani] comme réformateur et du dirigeant du Front islamique [Zahrane Allouche] comme chantre de la laïcité !

À ce stade, l’essentiel est de comprendre que ces trois États agresseurs de la Syrie, et leurs alliés occidentaux, reconnaissent ne disposer que des composantes d’Al-Qaïda pour tenter de battre le Président syrien Bachar al-Assad.

Mais n’est-ce pas ce que le Président syrien n’a cessé de dire et de répéter depuis le début de la dite « crise syrienne » ? N’a-t-il pas toujours affirmé qu’il n’était nullement question d’une confrontation entre un régime au pouvoir et une opposition populaire, mais d’une guerre entre l’État syrien et le terrorisme ? Ceci, si l’Occident admet encore et toujours qu’Al-Qaïda = Terrorisme !?

Et ce n’est pas fini !

Aujourd’hui 6 janvier 2014, sous le titre « Le plan de Bandar et d’Al-Zaouahiri », M. Kandil nous livre, en quelques lignes, la suite des transactions fiévreuses du chef des Services du renseignement saoudien en prévision de la Conférence de Genève II, si elle a lieu à la date prévue :

Selon un rapport britannique, début Décembre 2013, Bandar bin Sultan aurait rencontré à maintes reprises et sur deux journées consécutives un émissaire d’Ayman al-Zaouahiri à Genève. Il s’agirait d’un homme des médias arabes qui aurait donc fait la navette entre les deux interlocuteurs, pour transmettre les questions et réponses avant la mise au point d’un plan d’action en quatre points :

  • Al-Zaouahiri exige de Zahrane Allouche, dirigeant du FRONT ISLAMIQUE wahhabiste, de combattre sous la bannière de l’ASL [la soi-disant Armée Syrienne Libre] pour sortir DAECH de Syrie et l’obliger à respecter la frontière qu’il a lui-même dessinée entre le FRONT al-NOSRA et DAECH.
  • Al-Zaouahiri exige du FRONT al-NOSRA de coordonner ses actions avec le FRONT ISLAMIQUE qu’il autoriserait à participer aux négociations de Genève II, afin que Bandar bin Sultan puisse composer l’équipe de négociateurs après avoir ainsi restitué le prestige de L’ASL et du CNS par leur victoire sur DAECH !
  • Al-Zaouahiri se charge d’informer DAECH de la nécessité de faire exploser la situation en Irak, d’étendre son contrôle sur la région d’Anbar, d’interdire la jonction entre les Armées irakienne et syrienne à la frontière entre les deux pays du côté de Tadmor, et de combler les espaces avec la Jordanie et l’Arabie saoudite.
  • Le Liban devra être livré à DAECH en compensation de la perte qu’elle aura subie en Syrie, les brigades d’Abdullah al-Azzam devront être éliminées et leurs opérations devront être annulées pour éviter les fuites de secrets en leur possession.

M. kandil termine par une deuxième question : Pensez-vous que ces informations permettent de comprendre ce qui s’est réellement passé avec le Saoudien Majed al-Majed [7], et ce qui se passe aujourd’hui en Irak et en Syrie ?

Nasser kandil

06/01/2014

Sources : Top News nasserkandil

Le Qatar, l’Arabie saoudite, la Turquie et Al-Qaïda

https://www.youtube.com/watch?v=OlogoA7jqI&list=UUNA7_Giz6__8DRH4WEAwMGw

Le plan de Bandar et d’Al-zaouahiri

http://topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php?art_id=2643

Articles traduits de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal pour Mondialisation.ca

Notes :

[1] Kerry confirme des contacts avec le Front islamique syrien

http://www.lorientlejour.com/article/847223/kerry-confirme-des-contacts-avec-le-front-islamique-syrien-.html

[2] Syrie : la «deuxième révolution» contre Al-Qaeda

http://www.liberation.fr/monde/2014/01/04/face-a-al-qaida-des-syriens-lancent-leur-deuxieme-revolution_970611

[3] Syrie : les rebelles lancent une « deuxième révolution » contre les djihadistes

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/01/04/syrie-une-deuxiemerevolution-contre-les-djihadistes_4343124_3218.html

[4] Coalition nationale des forces de l’opposition et de la révolution

http://fr.wikipedia.org/wiki/Coalition_nationale_des_forces_de_l%27opposition_et_de_la_r%C3%A9volution

[5] Ahmad Jarba, le Syrien de la dernière chance !

http://www.liberation.fr/monde/2013/07/23/ahmad-jarba-le-syrien-de-la-derniere-chance_920362

[6] Assassinat de Chatah : l’opposition syrienne accuse le régime Assad et ses alliés

http://www.lorientlejour.com/article/848429/assassinat-de-chatah-lopposition-syrienne-accuse-le-regime-assad-et-ses-allies.html

[7] Situation au Liban : Report de l’annonce du gouvernement de fait accompli. Mort suspecte du terroriste saoudien Majed al-Majed.

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article4203

Monsieur Nasser Kandil est libanais, ancien député et directeur de Top News-nasser-kandil.

commentaires

Haut de page