Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ukraine : Klitchko, ou la construction d’un président par l’OTAN (VOR)

par Olivier Renault 27 Janvier 2014, 08:10 Ukraine OTAN USA

  Ukraine : Klitchko, ou la construction d’un président par l’OTAN (VOR)
Ukraine : Klitchko, ou la construction d’un président par l’OTAN
Olivier Renault
La Voix de la Russie

Les médias nous donnent de « Vitali Klitchko l’opposant ukrainien » une image d’opposant positive. Vitali Klitchko a été mis en selle en politique et jeté dans l’arène politique de Kiev par « l’industrie » politico-financière germano-américaine avec les young leaders. La Révolution orange, qui s’est appuyée sur Ioulia Timochenko, autre pouliche du complexe germano-américain, où Berlin prend toujours en charge sa santé, fut un échec.

26 janvier 2014

Les forces de l’OTAN ont décidé dès 2010 d’investir sur un nouveau poulain qui représente par sa position d’ex-boxeur invincible la force dans le combat. Vitali Klitchko n’est pas ce cheval blanc autonome et libre tant idéalisé dans nos médias. Le parti UDAR, dont Vitali Klitchko est le patron, a été fondé avec le soutien de l’IRI (The International Republican Institute), en 2010 par la CDU, plus exactement par le think tank du parti d’Angela Merkel, l’Adenauer Stiftung, qui possède aussi ses bureaux à Kiev. Au même moment, des organisations américaines ou pro-américaines proches de l’OTAN ont organisé des conférences sur comment organiser le futur de l’Ukraine. Un mois avant les morts et les blessés de Kiev, Angela Merkel avait décidé de tout faire pour propulser Vitali Klitchko à la présidence de l’Ukraine à la place de Viktor Ianoukovitch.

Young leaders

The Canadian-Ukrainian Parliamentary Program (CUPP) (programme parlementaire ukrainien-canadien) est une de ces structures, tout comme l’U.S-Ukraine Foundation, chargée de préparer le futur de l’Ukraine sur le long terme en voulant instaurer la démocratie. Le CUPP a organisé dès 2010 des séries de rencontres de young leaders qui ont discuté des modèles pour l’avenir de l’Ukraine sur le développement politique, historique et culturel. En 2010, en parallèle de la création de l’UDAR, deux conférences ont eu lieu à l’Université George Washington et à l’Université d’Ottawa pour traiter d’ores et déjà de l’avenir politique, historique, culturel et éducatif de l’Ukraine. Dès le mois de mai 2011, le CUPP a organisé une conférence au New College Oxford pour discuter de la politique intérieure de l’Ukraine, du développement de la société civile, des lois et de la politique étrangère de l’Ukraine sous la présidence de Viktor Ianoukovitch.
Andreas Umland, chercheur né en RDA et considéré comme l’expert de l’Ukraine et de la Russie par les young leaders, était l’un des conférenciers du CUPP. M. Umland, qui n’arrêtait pas de vanter le rapprochement de l’Ukraine avec l’Union européenne en 2011, dit aujourd’hui haut et fort : « la seule issue possible à la guerre civile en Ukraine, c’est Vitali Klitchko ». Dans une analyse d’août 2013, Andreas Umland n’hésitait pas à dénoncer l’esprit patriotique retrouvé de la Russie en le qualifiant d’extrême droite ! Déjà dans un document publié pour l’OTAN, le chercheur publiait son avis sur le parti russe LDPR en parlant de fascisme russe.

Adenauer Stiftung-clan des Américains.

En 2011 l’Adenauer Stiftung a dans un discours de 2011 à Kiev dit « Ioulia Timochenko est une amie et son parti politique est un important membre de notre famille politique », et affirmé dans ce même discours sa position commune avec le sénateur John MacCain pour soutenir Ioulia Timochenko. En 1989, Manfred Wörner, alors secrétaire général de l’OTAN, avait félicité la fondation Adenauer de son travail avec l’OTAN pour attirer les pays du pacte de Varsovie dans le camp américain. Le 16 décembre 2013 John MacCain est venu en personne soutenir Vitali Klitchko à Kiev. Huit jours avant la rencontre de John MacCain à Kiev, Angela Merkel a officiellement fait savoir qu’elle voulait voir Vitali Klitchko remplacer l’actuel président ukrainien « pour torpiller les plans du Kremlin » comme l’écrit le Spiegel. La CDU déclare en public soutenir officiellement en logistique l’UDAR. Les liens entre l’UDAR et la CDU avec les États-Unis ne sont plus un secret pour personne. L’opposition ukrainienne n’appartient pas au peuple ukrainien.

Olivier Renault
La Voix de la Russie, 24 janvier, 2014

Source :
http://french.ruvr.ru/2014_01_24/Ukraine-Klitschko-ou-la-construction-dun-president-par-lOTAN-3540/

commentaires

Haut de page