Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coup d’État pro-US en Ukraine et démission forcée du président de la Rada (Voltaire.net)

par Réeau Voltaire 23 Février 2014, 19:23 Ukraine Coup d'Etat USA UE

Coup d’État pro-US en Ukraine et démission forcée du président de la Rada (Voltaire.net)
Coup d’État pro-US en Ukraine
Voltaire.net

Sous le contrôle et en présence de diplomates états-uniens, la Verkhvna Rada ukrainienne a opéré un coup d’État, les 22 et 23 février 2014.

Le Parlement a d’abord pris acte de la démission forcée de son président et élu à sa place l’ancien patron des services secrets, Olexandre Tourtchinov.

Puis, 328 députés sur 450 ont abrogé la Constitution et lui ont substitué celle de 2004 [1], c’est-à-dire sans référendum et en situation d’urgence en violation des articles 156 et 157 de la Constitution.

Dans la foulée, les députés ont destitué le président de la République, Viktor Ianoukovytch, sans respecter la procédure d’impeachment et sans contrôle de la Cour constitutionnelle, c’est-à-dire en violation de l’article 111 de la Constitution.

Ils ont voté la libération de l’ancien Premier ministre et milliardaire, Ioulia Tymochenko, condamnée à 7 ans de réclusion pour abus de pouvoir, et dont Olexandre Tourtchinov est le fondé de pouvoir.

Enfin, le lendemain, ils ont proclamé Olexandre Tourtchinov président par intérim, en violation de l’article 112 de la Constitution.

Outrepassant ses pouvoirs intérimaires, le « président » Tourtchinov a nommé son ami Valentin Nalivaytchenko à la tête des services secrets, puis il a convoqué une élection présidentielle au 25 mai à laquelle Ioulia Tymochenko devrait être candidate.

Ce coup d’État a été immédiatement salué comme un « retour à la démocratie » (sic) par les puissances occidentales.

-------------------------

Le président de la Rada ukrainienne démissionne sous la menace

Voltaire.net

Menacé de mort, le président de la Rada ukrainienne, Volodymyr Rybak, a démissionné, le 22 février 2014, et a quitté le parlement.

Immédiatement, les membres présents de la Rada ont adopté plusieurs motions, dont la libération de l’ancienne Premier ministre, la personne la plus riche du pays, Ioulia Tymochenko (condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir dans la négociation d’un contrat gazier avec la Russie).

Simultanément, des groupes nazis ont envahi les principaux bâtiments du pouvoir après s’être emparés d’une armurerie militaire.

commentaires

Haut de page