Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Djihadisme en Syrie : une France schizophrène

par Sam La Touch 8 Février 2014, 06:05 Articles de Sam La Touch Syrie France Terrorisme François Hollande Arabie Saoudite

Djihadisme en Syrie : une France schizophrène

"Il faut qu'on puisse arrêter cette progression avant Alep. C'est la prochaine cible à la fois du Hezbollah et des Iraniens, a déclaré le ministre, interrogé sur France 2. Il faut un rééquilibrage [entre les troupes du régime et la résistance] parce qu'au cours des dernières semaines les troupes de Bachar Al-Assad, et surtout le Hezbollah et les Iraniens, avec les armes russes, ont regagné un terrain considérable." Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, 12.06.2013. (Le Monde Syrie : Fabius appelle à arrêter la progression des forces d'Assad)

D'un côté, nous avons un Etat français qui soutient l'opposition syrienne et les "résistants", qui renforce aussi par l'intermédiaire du "chef de guerre" François Hollande l'effort de guerre en Syrie de l'Arabie Saoudite auprès des Djihadistes en vendant massivement des armes à ce régime inique. De l'autre, nous avons des médias, un gouvernement et une justice qui, tout récemment, se scandalisent que de simples citoyens français soient embrigadés pour faire la Djihad en Syrie au côté des forces islamistes ("résistantes"?) soutenus par l'Arabie Saoudite.
Un paradoxe ?
La logique voudrait que les deux actions aillent de pair. En fait l'inquiétude du gouvernement vient en grande partie du fait que ces bons petits soldats djihadistes français pourraient revenir sur le territoire national et être à l'origine d'actions terroristes comme ce fut le cas d'un certain Merah. D'ailleurs, ce phénomène existe depuis plusieurs années et c'est seulement maintenant que le gouvernement, le ministre de l'intérieur et les médias mainstream poussent de grands cris d'orfraie alors que l'Etat a été amené à soutenir les forces "résistantes" djihadistes en Syrie par des voies indirectes comme bon nombre de gouvernements estampillés OTAN. Une prise de conscience et un réveil bien tardif face à un phénomène existant depuis au moins deux ans.

Lire aussi :
- Voltaire.net La Syrie devient « question de sécurité intérieure » aux USA et dans l’UE
Alors que les gouvernements de ces six États avaient facilité, en 2011, le départ de leurs ressortissants vers la Syrie en prévision d’une « libération » par l’Otan, ils craignent aujourd’hui le retour de ces combattants chez eux. Les ministres ont décidé de faire de ce dossier une « question de sécurité intérieure », a indiqué le secrétaire US à la Sécurité de la Patrie, Jeh Johnson, lors de sa première intervention depuis sa prestation de serment.
- JOL Syrie: l'Arabie Saoudite fournit les rebelles en armes croates
Selon le « New York Times », l’Arabie Saoudite aurait acheté des armes en Croatie, à destination des rebelles syriens. Ces armes proviendraient d’un stock secret datant des conflits liés à la fin de la Yougoslavie, en 1992. Les armes auraient été acheminées en décembre dernier, en passant par la Jordanie...
- Le Figaro Syrie : une guerre par procuration entre l'Iran et l'Arabie saoudite
- Libération Le Qatar, l'Arabie saoudite et la Libye fourniraient des armes aux rebelles syriens
Djihadisme en Syrie : une France schizophrène

commentaires

Haut de page