Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux morts dans des tirs près d'un centre de recherche militaire en Crimée, un sniper suspecté

par Sam La Touch 19 Mars 2014, 15:41 Articles de Sam La Touch Crimée Ukraine Sniper Russie Russia Today

Deux morts dans des tirs près d'un centre de recherche militaire en Crimée, un sniper suspecté

Deux morts dans des tirs près d'un centre de recherche militaire en Crimée, un sniper suspecté
2 Killed in Shooting Near Crimea Military Research Center, Sniper Suspe
cted
Russia Today

Traduction SLT

Deux personnes tuées à proximité du centre de recherche militaire de Crimée, un sniper soupçonné

Russia Today

Deux personnes - un milicien et un soldat ukrainien - ont été tuées et deux autres blessées après qu'un sniper présumé ait ouvert le feu à partir d'un bâtiment partiellement habité près d'un centre militaire à Simferopol .

Quand Lida Vasilevskaya, productrice sur RussiaToday (RT), est arrivée sur les lieux, le centre de topographie et de navigation militaire ukrainien avait déjà été entouré par des hommes en tenue de camouflage et la situation était redevenue "calme".

Только что этот центр оцепили, но что случилось не понятно pic.twitter.com/XxZ2FClzfk

- Lida Vasilevskaya ( @ Vasilevskaya_RT ) Mars 18 , 2014

L'agence d'informations, Kryminform, citant une source anonyme de la police locale, rapporte que les tirs provenaient d'une maison en construction en face du centre et que les unités d'auto-défense de Crimée ont été ciblées ainsi que le centre militaire lui-même.

"Plus tôt ce jour, des unités d'auto-défense ont été informées qu'un groupe d'hommes armés avait été découvert dans un bâtiment partiellement habité" selon une source du ministère. "Comme ils prenaient des mesures pour les contrôler, des unités d'autodéfense ont essuyé des tirs. Un homme a été tué, un autre blessé" a expliqué la source, ajoutant que le tir est parti "dans deux directions à partir d'un même point".

Selon la source d'information de Kryminform, un autre homme du centre militaire a été blessé.

La productrice de Russia Today a contacté une personne à l'intérieur du centre militaire, qui a confirmé que les tirs sont venus en provenance d'une maison voisine en construction. Dans le même temps, l'homme n'avait pas d'information sur les victimes.

Pendant ce temps, plusieurs rapports qui ont attesté de la mort d'un soldat ukrainien dans l'incident n'ont pas été confirmés par notre équipe sur les lieux.

Plus tôt, des militaires ukrainiens on déclaré à RT que des groupes inconnus ont tenté de pénétrer la nuit dernière dans plusieurs bases militaires, mais que les unités d'auto-défense ont réussi à les empêcher d'entrer.

«Les miliciens m'ont dit aujourd'hui qu'ils avaient peur des provocations", a tweeté Lida Vasilevskaya.

Une source policière de Kryminform n'a pas exclu une provocation visant à compliquer la situation dans la ville après que la Crimée et Sébastopol ont été acceptés dans la Fédération de Russie.

Une attaque par les Russes sur une base militaire ukrainien AUJOURD'HUI n'a aucun sens. Pensez-y seulement un instant.

- Alexey Yaroshevsky (@ Yaro_RT) 18 Mars, 2014

Malgré l'absence de détails vérifiés sur ce qui s'est exactement passé à Simferopol, et un flux d'informations contradictoires, Kiev a immédiatement revendiqué que ce sont des "soldats russes qui ont commencé à tirer sur les militaires ukrainiens".

"C'est un crime de guerre non prescriptible" a déclaré le Premier ministre Iatseniouk issu du coup d'état, lors d'une réunion au ministère ukrainien de la Défense.

Dans une autre réaction immédiate après l'accident, le Président par intérim Alexandre Tourtchinov a autorisé les troupes ukrainiennes stationnées en Crimée à utiliser des armes à feu pour "défendre leur vie".

Traduction SLT

commentaires

Haut de page