Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ibni Oumar Mahamat Saleh: des sénateurs français montent au créneau (RFI)

par RFI 20 Mars 2014, 16:40 Sénateurs France Ibni Oumar Mahamat Saleh Tchad Idriss Déby

Ibni Oumar Mahamat Saleh: des sénateurs français montent au créneau (RFI)
Ibni Oumar Mahamat Saleh: des sénateurs français montent au créneau

RFI
 

 



Près de 70 sénateurs français de gauche comme de droite ont déposé une proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur l'action conduite par les représentants de la France avant, pendant et après l'attaque rebelle de février 2008 sur N'Djamena. L'objectif affiché: faire toute la lumière sur la disparition d'Ibni Oumar Mahamat Saleh.

Il y a un peu plus de six ans, cette figure de l'opposition tchadienne avait été arrêtée par l'armée tchadienne, ainsi que deux autres opposants. Cette opération avait été présentée par le rapport d'une commission d'enquête tchadienne de 2008 comme étant coordonnée au plus haut niveau de l'Etat. Depuis, la procédure s'est enlisée côté tchadien.

« C’est toujours le moment de demander la vérité »

Une information judiciaire a été ouverte en France l'an dernier suite à la plainte des enfants du disparu. La proposition de résolution sur une commission d'enquête est présentée par ses auteurs comme un effort de plus vers la vérité en permettant l'audition de responsables militaires, policiers ou diplomatiques qui étaient à l'époque en contact avec les autorités tchadiennes.

Parmi les signataires de la proposition, l'ancien ministre Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret et président de la commission des lois du Sénat. Selon ce dernier, « comme il y a eu des représentants de la France, tant au niveau militaire, administratif, diplomatique, la France doit se donner la possibilité de les interroger pour qu’ils fassent part de ce qu’ils connaissent sur ces faits et qu’ils nous aident à progresser vers la vérité. » « Je sais bien que certains nous disent que ce n’est pas le moment, compte tenu de la situation géostratégique. Mais nous, nous pensons que c’est toujours le moment de demander la vérité », a ajouté le sénateur du Loiret.

70 sénateurs français ont signé un projet de résolution demandant la création d'une commission d'enquête sur la disparition de l'opposant tchadien Oumar Mahamat Saleh. Ils ont toutefois peu d'espoir en raison de la situation géostratégique actuelle.

Près de 70 sénateurs français de gauche comme de droite ont déposé une proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur l'action conduite par les représentants de la France avant, pendant et après l'attaque rebelle de février 2008 sur N'Djamena. L'objectif affiché: faire toute la lumière sur la disparition d'Ibni Oumar Mahamat Saleh.

Il y a un peu plus de six ans, cette figure de l'opposition tchadienne avait été arrêtée par l'armée tchadienne, ainsi que deux autres opposants. Cette opération avait été présentée par le rapport d'une commission d'enquête tchadienne de 2008 comme étant coordonnée au plus haut niveau de l'Etat. Depuis, la procédure s'est enlisée côté tchadien.

« C’est toujours le moment de demander la vérité »

Une information judiciaire a été ouverte en France l'an dernier suite à la plainte des enfants du disparu. La proposition de résolution sur une commission d'enquête est présentée par ses auteurs comme un effort de plus vers la vérité en permettant l'audition de responsables militaires, policiers ou diplomatiques qui étaient à l'époque en contact avec les autorités tchadiennes.

Parmi les signataires de la proposition, l'ancien ministre Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret et président de la commission des lois du Sénat. Selon ce dernier, « comme il y a eu des représentants de la France, tant au niveau militaire, administratif, diplomatique, la France doit se donner la possibilité de les interroger pour qu’ils fassent part de ce qu’ils connaissent sur ces faits et qu’ils nous aident à progresser vers la vérité. » « Je sais bien que certains nous disent que ce n’est pas le moment, compte tenu de la situation géostratégique. Mais nous, nous pensons que c’est toujours le moment de demander la vérité », a ajouté le sénateur du Loiret.
- See more at: http://fr.africatime.com/articles/ibni-oumar-mahamat-saleh-des-senateurs-francais-montent-au-creneau#sthash.wezrmYxG.dpuf

commentaires

Haut de page