Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libye: Washington remet le pétrolier contrebandier, heurts dans l'est (JAI)

par JAI 22 Mars 2014, 21:17 USA Libye Pétrole

Libye: Washington remet le pétrolier contrebandier, heurts dans l'est  (JAI)
Libye: Washington remet le pétrolier contrebandier, heurts dans l'est 
JAI

La marine américaine a remis aux autorités libyennes un navire chargé de brut acheté illégalement à des rebelles autonomistes de l'est de la Libye, où ces derniers défiaient de nouveau l'autorité de l'Etat en tentant de prendre le contrôle d'une caserne militaire.

"Aujourd'hui (samedi) les forces américaines ont remis le contrôle du M/T Morning Glory au gouvernement de la Libye. Le transfert a eu lieu dans les eaux internationales au large de la côte libyenne, et le gouvernement libyen et ses forces de sécurité contrôlent actuellement le navire", a indiqué l'ambassade américaine en Libye.

L'ambassade a précisé avoir reçu des assurances du gouvernement libyen, "que le capitaine, les membres de l'équipage et les ressortissants libyens qui sont à bord du pétrolier apatride seront traités humainement, conformément aux normes internationales des droits de l'Homme".

Le Morning Glory, un navire égyptien battant pavillon nord-coréen de complaisance, que Pyongyang a dénoncé quelques jours plus tard, était arrivé le 8 mars au port d'al-Sedra, contrôlé par les rebelles.

Peu après, il se mettait à charger du brut, vendu par les rebelles autonomistes de l'est de la Libye qui bloquent depuis juillet 2013 les terminaux pétroliers, suspendant les exportations de brut et privant ainsi le pays de sa principale source de revenus.

Le procureur général libyen avait immédiatement ordonné l'arrestation du navire et de son équipage, et la marine libyenne avait annoncé avoir cerné le port pour l'empêcher de sortir.

Mais le 11 mars, les autorités libyennes ont admis que le navire, chargé d'au moins 234. 000 barils de brut, avait réussi à "profiter des mauvaises conditions climatiques pour se diriger vers le large" et échapper à l'escorte des forces libyennes.

Ce sont au final les forces spéciales de la marine américaine en Méditerranée qui sont parvenues à saisir le navire, lundi, avant de l'escorter jusqu'en Libye.

Selon un responsable du port de Zawiya, à 50 km à l'ouest de Tripoli, le pétrolier devait y accoster pour vider sa cargaison...

Lire la suite

commentaires

Haut de page