Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obligeons les Etats-Unis à respecter le droit international (ICH)

par Sam La Touch 24 Mars 2014, 18:44 USA Russie Israël Droit International Articles de Sam La Touch

Obligeons les Etats-Unis à respecter le droit international (ICH)
Obligeons les Etats-Unis à respecter le droit international
Help Push The U.S. To Comply With International Law
Par Robert Naiman
Information Clearing House

Traduction SLT


Après l'occupation russe de la Crimée, je n'ai pas rejoint le groupe de ceux qui jettent l'hallali sur les États-Unis pour leur lecture très personnelle et sélective du droit international. Même le célèbre activiste démocratique, Markos Moulitsas, s'est moqué du secrétaire d'Etat Kerry qui s'est permis de donner des leçons de droit international à la Russie alors qu'il a voté pour la guerre en Irak qui fut elle-même une infraction grave au droit international. Cette posture hypocrite a eu beau jeu.

Mais nous ne devrions pas être satisfait de cette critique. Il y a quelque chose de trop facile avec cette posture, raison pour laquelle cette charge fut si populaire. Vous pouvez dénoncer quelqu'un pour avoir une attitude hypocrite sans pour autant vous interrogez sur les motifs sous-jacents de sa critique. Si la Russie est autorisée à violer le droit international de la façon dont les États-Unis et Israël le font régulièrement, cela ne fera pas un monde plus juste. La Russie peut avoir des griefs et des intérêts légitimes en Ukraine, mais en tant que secrétaire d'État Kerry a fait valoir à juste titre - même s'il était hypocrite en le faisant - que cela ne justifie pas de violer le droit international. Nous ne voulons pas vivre dans un monde où la Russie est autorisée à rejoindre le club étatsunien et israélien des violations du droit international. Nous voulons vivre dans un monde dans lequel les Etats-Unis et Israël sont tenus aux mêmes normes de conformité avec le droit international que celui dans equel les Etats-Unis et l'Europe essaie de maintenir ostensiblement la Russie.

Jusqu'à maintenant, l'Europe s'est révélée incapable ou bien a refusé d'obliger les Etats-Unis et Israël à respecter les normes du droit international. Aucunes sanctions européennes n'ont été imposées aux fonctionnaires des États-Unis quand les Etats-Unis ont envahi illégalement l'Irak. Aucunes sanctions européennes n'ont été imposées aux responsables israéliens pour l'occupation illégale par Israël de la Cisjordanie.

Dans sa politique de frappe ciblée par des drones, les États-Unis violent le droit international. Dans sa politique d'embargo de l'Iran, les États-Unis violent encore le droit international. Dans sa politique de détention indéfinie, les États-Unis violent le droit international. Dans son incapacité à rendre compte de l'utilisation des États-Unis de la torture durant l'administration Bush, les États-Unis violent le droit international. Dans son armement des rebelles syriens, les États-Unis violent le droit international. Il n'y a pas eu de sanctions européennes contre des responsables étatsuniens impliqués dans ces récentes violations du droit international.

Pourtant, il ya des choses que nous, Etatsuniens pourrions faire dès maintenant pour pousser les Etats-Unis à être en conformité avec le droit international. À l'heure actuelle, le Comité du renseignement du Sénat pourrait aider à la déclassification de son rapport surl'utilisation par la CIA de la torture, ce qui serait une première étape vers la responsabilisation. À l'heure actuelle, les membres du Congrès pourraient intimer à l'administration Obama de cesser deboycotter, les pourparlers au sein des Conseils des droits de l'homme pour aboutir à une résolution appelant à une plus rande transparence dans la politique d'assassinats ciblés par drones.

Et en ce moment, les députés à la Chambre pourraient signer la lettre du député Jim Moran au président Obama, pour lui demander de protéger, des sanctions étatsuniennes, l'accès des civils iraniens à la médecine, en conformité avec la politique des États-Unis et la loi des États-Unis, avec l'accord intérimaire avec l'Iran, et avec les obligations des États-Unis au regard du droit international humanitaire. Vous pouvez demander à votre député de signer la lettre de Moran en cliquant ici.

Robert Naiman - directeur politique, deJust Foreign Policy. Il a écrit de nombreux articles dans le Huffington Post sur la politique étrangère des Etats-Unis.

Traduction SLT

commentaires

Haut de page