Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo-roman / Après Blé Goudé au cachot, Blé Goudé au repos (Le GriGri)

par Le GriGri 14 Mars 2014, 09:56 Côte d'Ivoire Blé Goudé Prison

Photo-roman / Après Blé Goudé au cachot, Blé Goudé au repos (Le GriGri)
Photo-roman / Après Blé Goudé au cachot, Blé Goudé au repos

Le GriGri

Par - Chaka Hama Zulu

Le week-end dernier sont apparues sur les réseaux sociaux, puis dans la presse ivoirienne papier, des photos très alarmantes du leader de la Majorité présidentielle, du Général de la rue, Charles Blé Goudé. Sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI, celui-ci a longuement disparu de la circulation suite au coup d'état militaire français ayant amené Ouattara au pouvoir. On le disait au Ghana, comme nombre de réfugiés et exilés. Jusqu'à ce que, de manière inattendue, le Ghana ne "cède" Blé Goudé au pouvoir ivoirien début 2013. Depuis, sporadiquement, des rumeurs circulaient. Le plus souvent malveillantes, donnant à penser que "Blé" aurait pu pactiser avec le pouvoir ivoirien, en vue de se ménager un avenir politique pour l'après Gbagbo. Ces rumeurs circulaient d'autant mieux qu'aucune information fiable n'était donné par les autorités ivoiriennes.

Aussi l'impact des photos du week end dernier a-t-il été énorme : on s'est plu à imaginer à quels traitements de défaveur Blé Goudé avait droit, soustrait, évincé, caché. Les précédents concernant le responsable sécuritaire "Séké Séka" et l'ancien ministre Lida Kouassi pouvant assurément faire craindre le pire.

C'est pourquoi hier, si l'on en croit RFI, le "ministre" ivoirien de l'Intérieur aurait répliqué, sur son compte facebook (drôle d'idée pour communiquer quand on est ministre...et que par surcroît on a directement ou non la main mise sur divers supports médiatiques), aux photos alarmantes, montrant un Blé Goudé amaigri, à moitié nu, spartiatement installé dans ce qui ressemblait fort à une cellule, en faisant à son tour circuler une série de photos (voir ci dessus), montrant elles un Blé Goudé plus confortablement installé, vêtu, bénéficiant même d'une télévision.

On n'en saura pas davantage pour l'heure quand aux dates où ces deux séries de photos ont été prises. Le pouvoir provisoire ivoirien s'y entendant, comme ses modèles français, dès lors qu'un malaise s'installe et il s'agit de noyer le poisson... Le poisson Blé Goudé pourrait fort bien se révéler un poison.

Photo - dr (koaci) Texte - Chaka Hama Zulu

commentaires

Haut de page