Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Révélation du contenu de la conversation téléphonique entre Obama et Poutine au sujet de l'intervention russe en Crimée

par Sam La Touch 2 Mars 2014, 08:07 Articles de Sam La Touch Obama Poutine USA Russie Ukraine Crimée Entretien téléphonique

Révélation du contenu de la conversation téléphonique entre Obama et Poutine au sujet de l'intervention russe en Crimée
Obama et Poutine se sont téléphonés pendant 90 minutes au sujet de l'intervention russe en Crimée
Par Tony Ortega
2 mars 2014- "Raw Story " 
Obama and Putin engage in 90 minute phone call about russias seizing of Crimea
Traduction SLT

Aujourd'hui, le président Obama a parlé au président Poutine pendant environ 90 minutes, et il lui a dit qu'il violait le droit international avec ses troupes russes qui sont en train de quitter leurs bases en Crimée pour prendre le contrôle du territoire ukrainien.

Les deux parties en présence ont décrit cette longue discussion.

En premier lieu, voici l'explication de la Maison Blanche sur la façon dont l'appel s'est déroulé...

Le président Obama a parlé pendant 90 minutes cet après-midi avec le président russe, Vladimir Poutine, à propos de la situation en Ukraine. Le président Obama a exprimé sa profonde préoccupation face à la violation claire de la Russie de la souveraineté ukrainienne et de son intégrité territoriale, qui est une violation du droit international, y compris les obligations de la Russie en vertu de la Charte des Nations Unies, et de son accord de parité militaire avec l'Ukraine datant de 1997, et qui est incompatible avec le Mémorandum de Budapest de 1994 et l'Acte final d'Helsinki. Les États-Unis condamnent l'intervention militaire russe en territoire ukrainien.

Les Etats-Unis appellent la Russie à désamorcer les tensions en retirant leurs forces de leurs bases de Crimée et à s'abstenir de toute ingérence en Ukraine. Nous avons toujours dit que nous reconnaissons les liens profonds historiques, culturels de la Russie à l'Ukraine et la nécessité de protéger les droits des populations ethniques russes et des minorités au sein de l'Ukraine. Le gouvernement ukrainien a clairement exprimé son engagement à protéger les droits de tous les Ukrainiens et à respecter les engagements internationaux de l'Ukraine, et nous continuerons de les inciter à le faire.

Le président Obama a déclaré au président Poutine que, si la Russie a des préoccupations au sujet du traitement des populations russes et des minorités ethniques en Ukraine, la manière appropriée pour y faire face doit être pacifique au travers de l'engagement direct avec le gouvernement ukrainien et par l'envoi d'observateurs internationaux sous l'égide du Conseil de sécurité des Nations Unies ou de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE ). En tant que membre de ces deux organisations, la Russie serait en mesure d'y participer. Le président Obama a exhorté à un effort immédiat afin d'initier un dialogue entre la Russie et le gouvernement ukrainien, avec la facilitation internationale, le cas échéant. Les États- Unis sont prêts à y contribuer.

Le président Obama a précisé que la poursuite de la violation par la Russie de la souveraineté nationale et territoriale de l'Ukraine aurait un impact négatif sur la réputation de la Russie au sein de la communauté internationale. Dans les heures et les jours à venir, les États-Unis vont consulter de toute urgence avec ses alliés et ses partenaires du Conseil de sécurité des Nations unies, le Conseil de l'Atlantique Nord, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, et les signataires du Mémorandum de Budapest. Les États-Unis vont suspendre leur participation à venir aux réunions préparatoires du G-8. À l'avenir, la poursuite de la violation par la Russie du droit international entraînera un plus grand isolement politique et économique.


Les habitants de l'Ukraine ont le droit de déterminer leur propre avenir. Le président Obama a ordonné à son administration de continuer à travailler de toute urgence avec les partenaires internationaux pour fournir un soutien au gouvernement ukrainien, y compris une assistance technique et financière à caractère urgent. À l'avenir, nous allons continuer de consulter étroitement avec nos alliés et partenaires, le gouvernement ukrainien et le Fonds monétaire international, pour fournir au nouveau gouvernement une aide importante pour assurer la stabilité financière, à soutenir les réformes nécessaires, et afin de permettre à l'Ukraine de mener avec succès des élections, et soutenir l'Ukraine vers un avenir démocratique.

Le Kremlin a donné sa version de l'appel téléphonique...

Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec le président des États-Unis Barack Obama à l'initiative de la partie étatsunienne.

Les deux présidents ont discuté en détail les différents aspects de la situation exceptionnelle qui se déroule en Ukraine.

En réponse à la préoccupation de M. Obama quant à la possibilité de l'utilisation des forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, Vladimir Poutine a attiré son attention sur les actions provocatrices et pénales de la part des ultranationalistes qui sont en fait soutenues par les autorités actuelles à Kiev.

Le président russe a parlé d'une menace réelle pour la vie et la santé des citoyens russes et les nombreux compatriotes qui sont actuellement sur ​​le territoire ukrainien. Vladimir Poutine a souligné que dans le cas d'une propagation de la violence en Ukraine de l'Est et en Crimée, la Russie se réserve le droit de protéger ses intérêts et la population russophone dans ces zones.

Traduction SLT

Révélation du contenu de la conversation téléphonique entre Obama et Poutine au sujet de l'intervention russe en Crimée

commentaires

Haut de page