Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Centrafrique. Plus de 20 personnes tuées à Grimadi dans des affrontements intersectaires

par Sam La Touch 20 Avril 2014, 07:29 Articles de Sam La Touch Centrafrique Affrontements sectaires Musulmans Chrétiens France

Centrafrique. Plus de 20 personnes tuées à Grimadi dans des affrontements intersectaires

Selon Antoine Mbao Bogo, président de la section locale de la Croix-Rouge, au moins 20 personnes ont été tuées en trois jours d'affrontements sectaires entre les milices chrétiennes anti-Balaka et les combattants des Séléka principalement musulmans dans le village de Grimari, à 300 km au nord-est de Bangui.

«Il y a eu entre 20 et 22 personnes qui ont été tuées dans les affrontements à Grimari, mais nous ne disposons pas encore de chiffres exacts ou de l'identité des victimes », a déclaré Bogo à l'Agence Anadolu vendredi.

Les affrontements ont débuté lundi entre les anciens rebelles de la Séléka et les miliciens anti-Balaka dans Grimari.

"Les militants anti-Balaka ont tenté de venger la mort des leurs [lors de] précédents affrontements dans Dekoa [dans la même région] le 9 Avril au cours d'une fusillade avec la Séléka", selon les déclarations d'un responsable local à l'Agence Anadolu, qui a demandé à rester anonyme.

"Le deuxième jour, les anti-Balakas ont reçu des renforts de Sibut [à 180 km au nord de Bangui], qui ont mené l'offensive contre la Séléka. Mercredi, les forces françaises se sont violemment interposées entre les deux camps", at-il ajouté .

Le pays riche en ressources minières a sombré dans l'anarchie il y a un an, lorsque les rebelles de la Séléka (à majorité musulmane) ont renversé le président chrétien François Bozizé (avecle soutien du Tchad et l'aval de la France, NDT), qui était venu au pouvoir par un coup d'Etat en 2003 (soutenu par la France, NDT).

Depuis décembre dernier, des milliers de personnes, pour la plupart musulmanes, ont été tuées dans les affrontements sectaires dans tout le pays.

Selon le HCR, près de 173 000 personnes ont été déplacées à l'intérieur par la violence tandis que 37 000 autres ont fui vers les pays voisins.

Source :
World Bulletin 20 C. Africans killed in Grimari sectarian clashes 
Traduction SLT

Pour comprendre le chaos dans lequel est plongé le Centrafrique, lire chez SLT :
- Exclusif : comment la France a soutenu la Séléka en Centrafrique

- Comment la France a fait et défait les dictatures en Centrafrique : de Bokassa à Djotodia en passant par Bozizé

commentaires

Haut de page