Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fabius, homme de réseaux françafricains, seul à la tête de la politique africaine de la France

par Sam La Touch 12 Avril 2014, 11:14 Articles de Sam La Touch France Françafrique Fabius Rséeaux Politique africaine de la France

Fabius, homme de réseaux françafricains, seul à la tête de la politique africaine de la France

Selon la Lettre du Continent, Laurent Fabius serait devenu le seul pilote de la politique africaine après le départ de deux ministres délégués, l'un au au développement et l'autre à la coopération. Les affaires françafricaines vont pouvoir se poursuivre sans trop d'encombres à la confluence des réseaux mitterrandiens et atlantistes. Laurent Fabius est un homme de réseaux, il a une histoire avec le continent africain qui date de l’époque où il était Premier ministre sous François Mitterrand. Il s'est déplacé au Gabon en pleine campagne présidentielle de 2012 et a félicité Ali Bongo pour ses rapports de qualité avec la France. Il fut aussi l'initiateur de la politique française d'invasion et d'exploitation des territoires africains néocoloniaux comme au Mali et en Centrafrique. Ce n’est un secret pour personne que dans la foulée de l’opération militaire française « Serval », IBK a été…le candidat de la France, de la diplomatie française, et de Laurent Fabius en tête.


"C’est vraiment un étrange téléscopage auquel on assiste entre les réseaux les plus éculés de la Françafrique et les relais politiques de Hollande et Fabius à Bamako. Entre truculence et magouilles, les patrons de jeux et de casinos corses, traditionnellement proches de Charles Pasqua, viennent de mettre la main sur le casino de Bamako avec l’appui bienveillant de la présidence malienne, qui les consulte désormais régulièrement." (Mondafrique, Nicolas Beau).

Sources :
- La Lettre Du Continent Laurent Fabius, hyper-ministre de l'Afrique
- Mondafrique Françafrique. Les Corses de Pasqua conseillent désormais le président malien
- Mondafrique “Survie” dénonce un Le Drian “va-t-en-guerre” et les relations “louches” de Fabius (Mondafrique) 
 

commentaires

Haut de page